. TPE : comment créer et animer un profil Instagram efficace -

TPE : comment créer et animer un profil Instagram efficace

Posted by Harmony Com 5 comments

Débutant sur cet outil, l’article sera forcément moins abouti que ceux des autres réseaux sociaux. Je le compléterai si besoin par la suite. Mais du coup j’y apporte ma vision de « débutante », qui est peut-être la vôtre aussi.

Alors Instagram est un réseau social très particulier. Il s’agit d’y être présent :

  • pour les bonnes raisons
  • de la bonne façon

Du coup la 1ère question à se poser est : compte pro ou perso ? Instagram permet en effet de créer un compte entreprise (il faut obligatoirement avoir une page Facebook) qui permet de disposer :

  • d’informations de contacts
  • de statistiques
  • de l’outil de promotion (lié à Facebook ads)

Je dirais que pour la majorité des indépendants et TPE, il vaut mieux utiliser un compte « personnel ». Tout simplement parce qu’il fait moins « marque, promotion, business ». Sur Instagram on partage surtout de l’instantané, alors un compte personnel donne une impression de proximité et de simplicité appréciable.

Pour plus de détails sur le compte entreprise (le créer ou transformer son compte perso en compte pro), je vous invite à lire cet article d’Isabelle Mathieu.

comment créer un compte Instagram professionnel et efficace

To be or not to be… sur Instagram ?

Jusque là je n’y étais pas. J’ai créé un compte car il devient nécessaire pour mon travail de savoir comment ça marche. Mais sincèrement, je n’en attends rien de spécial.

En effet Instagram est un outil très limité, surtout utilisé sur mobile et plutôt orienté « jeunes » (on va dire moins de 40 ans). L’animer demande à pouvoir créer ou fournir des visuels, et ceci sur mobile de préférence pour disposer de toutes les fonctionnalités.

Si vous avez une cible jeune, de particuliers ou que vous vendez des produits (e-commerce ou magasin), Instagram peut vraiment être très intéressant, car c’est l’outil qui monte. On peut s’y faire repérer ou vendre plus facilement que sur les autres réseaux sociaux. Sinon dans les services et le BtoB, il faut bien reconnaître que son intérêt est assez limité.

Peut-on utiliser Instagram sur PC ?

Oui à condition d’installer :

  • une extension pour navigateur de ce type (par exemple celle-ci pour Chrome), qui basculera le navigateur en mode Android ou Apple (j’ai testé, c’est peu pratique). Les possibilités en terme de recadrage ou ajouts d’émojis sont très limités
  • un utilitaire comme Gamblr, que je vous recommande (sans installation). Cet outil est très intéressant car il permet également de reposter un lien, d’Instagram ou ailleurs, ce qui n’est pas possible sur Instagram. Il permet également de programmer un post, alors que cette fonction vient juste de sortir chez Instagram pour certains comptes

Perso je n’utilise pas de mobile (si, sérieux, même que j’arrive à survivre !) alors je ne publie que sur mon ordinateur de bureau. Pas très pratique il faut l’avouer, Instagram n’est pas fait pour ça. Mais possible.

Créer un profil Instagram efficace

Instagram est un outil vraiment sommaire. Même Twitter semble riche en possibilités en comparaison !

Le profil à créer est donc ristique, avec :

  • une photo de profil en rond (110 x 110 px, de préférence une photo de soi, un logo ne ressemblant pas à grand chose et étant moins apprécié pour une TPE). Le rond « coupe » beaucoup donc prévoyez un champ un peu large
    photo profil instagram
  • le nom (30 caractères). Vous avez assez de place parfois pour donner votre nom + la marque, c’est intéressant pour être mieux trouvé sur Instagram (par exemple j’ai utilisé Sandra PEREZ – Harmony Com pour mon compte)
  • un nom d’utilisateur. Restez cohérent avec votre présence sociale et choisissez un nom (qui apparaîtra dans la barre d’adresse) en lien avec votre marque ou votre nom personnel (par exemple j’ai choisi harmonycom9, comme sur Twitter, harmonycom seul étant déjà pris)
  • l’adresse du site web et un mail. Une astuce donné par Isabelle Mathieu concernant le lien : c’est le seul lien cliquable sur Instagram. Ceux donnés en légende de post ne le sont pas. Donc elle utilise ce lien pour y placer son dernier article par exemple, et pas forcément l’adresse générale de son site ou blog
  • une bio minimaliste (150 caractères, encore plus court que Twitter !). Essayez de caser rapidement votre différence avec votre activité. Oui c’est difficile en si peu de place ! Vous pouvez utiliser des emojis pour égayer cet espace, comme le fait Isabelle Mathieu, ou aller à la ligne, utiliser les tirets, espaces. Vous pouvez également intégrer un hashtag, pour votre marque par exemple. Il permettra de retrouver plus facilement les publications qui le mentionnent

instagram d'Isabelle Mathieu

Vous pouvez modifier ensuite votre profil en haut à droite de votre nom, avec « modifier le profil« . Vous accédez au seul espace qui permet de tout gérer (notifications, applications autorisées, contacts…) :

compte instagram

Prenez le temps de paramétrer les notifications pour ne pas être ensuite ennuyé n’importe quand.

Je vous conseille de créer votre profil sur ordinateur, c’est plus pratique et rapide. Même si Instagram est par nature un outil pour mobile, il suffit de le l’installer ensuite sur votre smartphone.

Lancer son compte Instagram

Créer une identité

Vous trouverez toutes les tailles de visuels sur Instagram sur cet excellent article.

La photo de base est carrée, ce qui n’est pas des plus pratiques. En effet la plupart des visuels existants pour les autres outils sont plutôt en largeur (paysage). Du coup on est souvent obligés de créer des visuels juste pour Instagram (vous pouvez le faire avec Canva) ou de recadrer ceux existants (lorsque c’est possible sans les défigurer).

Instagram propose néanmoins l’image :

  • portrait en 1080 x 1350 pix
  • paysage en 1080 x 566 px

Il est possible de « couper » (crop) facilement une photo à la bonne dimension directement dans Instagram.

compte harmonycom9 Instagram

Un conseil important : essayez de créer une identité sur votre compte. Par exemple comme vous le voyez sur mon compte ci-dessus, j’ai partagé des visuels à mes couleurs en priorité. Ils donnent de suite le ton et me représentent. Vous pouvez utiliser :

  • les mêmes couleurs globalement
  • un même format, une prise de vue spécifique, comme Socialmedia Pro
    social media pro instagram
  • les 2-3 mêmes polices
  • le même filtre
  • des effets photos similaires (en jouant sur le contraste, la teinte, la luminosité, un flou artistique en fond, etc…)

Certains comptes parviennent ainsi à créer un univers de suite. L’effet est plus fort et si le visiteur aime, il sera plus enclin à suivre ce compte et à le mémoriser.

Des comptes très créatifs utilisent également des ensembles de photos pour créer un visuel d’ensemble, toujours à leurs couleurs. Bluffant… Voyez ce compte par exemple.

cerise Instagram

Suivre et être suivi

Il faut reconnaître qu’un compte Instagram se lance beaucoup plus vite qu’ailleurs. Son lien avec Facebook permet de rapidement trouver des comptes à suivre. Et il y a beaucoup de suivis en retour comparé aux autres outils. Du coup sans publier grand chose, j’ai déjà 66 abonnés en quelques jours.

Et comme Instagram suggère de façon pratique des comptes à suivre (en fonction de nos amis et des comptes déjà suivis), on peut rapidement trouver des comptes intéressants à suivre (maximum 7500 ou 160 par heure, il y a de la marge !). Prenez soin de suivre des comptes en lien avec votre objectif. Vous pouvez vouloir vous faire remarquer d’influenceurs, des médias, ou trouver des nouveaux clients, des partenaires… Vos abonnements devraient être ciblés en fonction de l’audience visée.

comptes à suivre

Publier efficacement

Sur Instagram, le hashtag est roi. Au point que parfois des publications contiennent plus de hashtags que de mots !

La liste peut même être impressionnante. Mais attention, Instagram peut supprimer un post s’il estime qu’il y a trop de hashtags.

hashtags sur instagram

Pourtant Instagram permet une longue légende (publication textuelle qui accompagne le visuel), avec 2200 caractères (ce qui est beaucoup comparé aux autres outils), hashtags inclus :

exemple de post instagram

Alors en usage professionnel, prenez soin de mélanger « snacking content » rapide, très visuel, et publications plus longues, avec un réel contenu. Les liens n’étant pas cliquables, vous pouvez faire un « mini article » dans Instagram même, comme avec l’exemple ci-dessus.

Il n’y a pas de rythme de publication spécifique. Il faut trouver celui qui convient à vos abonnés et être régulier. Un compte qui publie quelques visuels puis n’est plus actif pendant des mois ne séduira pas grand monde.

Que publier sur Instagram ?

Instagram permet de poster :

  • des images ou photos, avec filtres, texte ajouté ou emoticones
  • des vidéos, y compris en live depuis 2017
  • des stories, qui peuvent désormais être du texte seul, de l’image ou de la vidéo (agrémentés de stickers éventuellement), disparaissant au bout de 24 H
  • de taguer des comptes, par exemple les participants à votre conférence, un partenaire ou votre équipe. Notez que vous pouvez également supprimer votre identification sur une photo si elle ne vous convient pas (certains peuvent en abuser)

Les stories marchent forts. Elles n’apparaissent pas dans le fil d’actualité mais à part, ce qui les rend plus visibles. On peut créer une story avec plusieurs images (1080 x 1920 px) qui racontent une histoire, en les annotant avec emojis ou texte.

stories instagram

S’il y a plusieurs images, elles défilent rapidement à la suite.

exemple de story instagram

A savoir :

  • vous pouvez mélanger jusqu’à 10 photos et vidéos dans un seul post Instagram
  • Boomerang, une appli complémentaire, permet de prendre X photos à la suite pour créer un GIF animé. Je n’ai pas testé, n’utilisant pas Instagram sur mobile. A utiliser avec modération ceci dit, car le GIF animé sort du lot, mais lasse vite et peut même faire un peu « ringard » selon le contexte
  • une autre appli, Hyperlapse (disponible pour Apple uniquement), permet de créer des vidéos et d’en changer le déroulement dans le temps (accélérer, ralentir…). Exemple :

Quand on débute sur Instagram, il vaut mieux éviter de trop publier d’un coup, car Instagram peut bloquer le compte. Et c’est assez désagréable pour les abonnés de voir leur fil saturé par la même personne ! Publiez par exemple 2-3 photos par jour. Évitez également de liker à tout va, les nouveaux comptes sont aussi plus surveillés.

En usage professionnel, vous pouvez publier par exemple :

  • des conseils / astuces avec un visuel et un texte l’accompagnant
  • les coulisses de l’entreprise : matériel, pause café, rencontre client (avec son accord), équipe…
  • des photos ou extraits d’une conférence ou d’un atelier auxquels vous participez
  • des vidéos conseils, actualités
  • des citations en image
  • votre lecture du moment
  • une capture d’écran
  • vos articles de blog, avec un visuel adapté (comme celui créé tout en haut de cet article)
  • un peu de personnel (apprécié), votre repas, sortie du jour, une réflexion…

Quelques détails pour finir

Sur Instagram on peut aussi :

  • envoyer des DM, messages privés en direct
  • signaler ou bloquer un utilisateur
  • gérer plusieurs comptes (maximum 5 sur tablette ou mobile), très pratique pour séparer pro et perso (sans avoir à se déconnecter-reconnecter)

Ma 1ère impression sur Instagram

J’avoue que j’ai plus de mal à y plonger qu’avec les autres outils. Sincèrement, si ce n’était pas une nécessité pour le travail, je n’y serais pas, car c’est du temps à prendre en plus de mes autres comptes. Quant aux retombées, à voir, mais je doute que ce soit très utile pour mon activité.

Ce qui est déroutant sur Instagram : ne pas pouvoir partager les publications des autres (sauf manip ou outil externe peu pratique). C’est souvent frustrant et  plus, on doit produire nous-mêmes du contenu du coup. Alors qur sur les autres réseaux sociaux, on partage le contenu des autres pour animer son compte. Tenez-en compte si vous souhaitez aller sur Instagram : il demande plus de travail et de création visuelle !

Après, cet outil me semble très limité en terme d’interactions. Oui on like, on commente… et après ? J’avoue que sans avoir de produits à vendre ou une démarche de type influenceurs, je ne vois pas trop le but de la chose.

Le format carré des visuels est aussi assez handicapant. Certes on peut les agrémenter, mais je trouve l’ensemble plutôt uniforme.

Bref en utilisation professionnelle, il faut être conscient que cet outil demande à se creuser les méninges sérieusement pour y développer une présence utile. D’autant qu’Instagram n’est pas aussi bien référencé que les autres outils, avec si peu de bio et de textes.

En revanche les publications apparaissent davantage que sur d’autres outils (sans parler de Facebook, qui fait disparaître les pages du fil d’actualité), même si leur durée due vie est forcément courte. Et la publicité est encore très peu présente.

A suivre… C’est tout récent pour moi donc je reviendrai sur cet article dans quelques temps pour l’ajuster si nécessaire.

Il ne vous reste plus qu’à me suivre sur Instagram !

Sandra PEREZ – Harmony Com

 

#infographie 7 erreurs courantes sur les réseaux sociaux. #reseauxsociaux #socialmedia

Une publication partagée par Sandra Perez – Harmony Com (@harmonycom9) le

 

 

Harmony Com
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
5 Comments
Trackbacks to this post. Merci pour le lien.
Laissez un commentaire : votre e-mail ne sera jamais utilisé ! En laissant un commentaire, vous acceptez la politique de confidentialité du blog.

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»