. Test d'Ipaoo, outil en ligne de création de site Internet (payant) -

Test d’Ipaoo, outil en ligne de création de site Internet (payant)

Posted by Harmony Com 0 comments

Note : cet article est écrit librement, sans lien ou intérêt avec Ipaoo

D’habitude je partage uniquement des outils gratuits. Mais j’avais envie depuis longtemps de tester Ipaoo, car c’est une des très rares solutions françaises. C’est enfin fait, alors autant vous en faire profiter, même si Ipaoo est payant après période d’essai.

C’est une solution en ligne qui permet de créer simplement un site Internet, comme Jimdo, Webnode, etc… C’est à dire sans se soucier de la technique : l’hébergement est compris, la sécurité et le support assurés par la solution, etc…

Maintenant, ayant testé pas mal de solutions, j’avoue que je n’ai pas accroché. J’ai été assez déçue par cet outil, pour une solution payante. Alors voici mon petit tour d’horizon…

accueil ipaoo

Des templates agréables et modernes, mais trop limités

Ipaoo propose d’abord de choisir un template, comme toutes les solutions de ce type. 200 sont annoncés, mais force est de constater que beaucoup se ressemblent. Ils sont néanmoins modernes et responsive design, et il est possible en supplément d’obtenir un design sur mesure.

test ipaoo

La grosse déception pour moi, comparé à Jimdo par exemple, vient de l’absence totale de personnalisation du template. Impossible de changer les couleurs, le menu, de choisir parmi plusieurs headers, etc…

Donc quand on a comme moi une charte graphique définie, cela diminue considérablement le choix de templates. C’est simple : je n’en ai pas trouvé un qui puisse faire… Ceux à la bonne couleur ne correspondent pas forcément à nos besoins. C’est LE gros point noir de ce test en utilisation professionnelle.

Néanmoins pour le « consulting » par exemple, presque 60 templates sont proposés !

test ipaoo

Une interface un peu datée et pas des plus intuitives

On arrive ensuite sur l’espace d’édition. En haut à gauche, le menu qui permet d’ajouter du contenu. Dont un widget HTML, un formulaire, uo une zone de fichiers :

contenu-ipaoo

Juste à côté on peut ajouter une page, avec les balises utiles en SEO, ou personnaliser les « options de la page« . Des modèles de pages sont proposés pour faciliter la tâche.

En haut à droite, le menu général de configuration, qui permet notamment de changer de design, d’ajouter des « applications » ou une liste de diffusion.

ipaoo

Voici par exemple l’outil de gestion des pages, pas des plus lisible ni moderne, mais bien fait :

gerer-pages-ipaoo

Voici les options de page :

ipaoo

La partie « réseaux sociaux » permet de configurer une image par défaut pour le partage, ainsi qu’un titre et une description. Les « autres options » concernent seulement l’encodage, et l’envoi d’une newsletter à chaque nouvelle publication (pourquoi ici, mystère…). La gestion des accès propose de bloquer la page avec un mot de passe ou un accès par groupe.

A présent voici les paramètres du site, avec dessous la partie SEO, importante (des prestations payantes de référencement sont proposées en supplément par Ipaoo) :

ipaoo

 

ipaoo

Quant au menu du site, on ne peut vraiment rien paramétrer côté graphisme (juste les polices, voir ci-après), ce qui est très regrettable. En passant sur le menu, cette fenêtre datée s’ouvre :

test ipaoo

Voici les seules options du menu :

test ipaoo

Et pour la navigation :

ipaoo

La partie « styles » du menu en haut à droite ne permet que de choisir les polices (une barre d’options apparaît en bas du site) :

ipaoo

On peut néanmoins préciser ces polices pour chaque zone du site :

ipaoo

L’édition du contenu

Des modèles de page permettent de la personnaliser plus facilement :

ipaoo

J’ai essayé d’ajouter une page « Facebook » : je n’ai pas vraiment compris de quoi il s’agissait. J’ai eu une nouvelle page au menu, avec dans le contenu de la page le titre qui dépassait du template (!), sans pouvoir le déplacer ou le supprimer… et c’est tout.

L’éditeur de texte, façon logiciel à l’ancienne, est très daté ! La liste d’icône minuscules n’est pas des plus agréables, mais c’est fonctionnel :

editeur-ipaoo

Cette gestion de textes en fenêtre n’est très pratique pour visualiser son allure finale sur la page. J’ai remarqué d’ailleurs qu’il suffisait parfois d’ajouter un élément, comme un CTA (bouton d’appel à l’action), pour que tout se décale. Impossible de déplacer le texte, il déborde du cadre du template : incompréhensible, et rédhibitoire pour moi…

depassement

Le menu pour les images est bien fait : on peut ajouter un slider, une galerie, un diaporama…

test ipaoo

En voici les options :

test ipaoo

Pour ajouter une section, des barres vertes s’affichent à l’endroit souhaité :

ipaoo

Voici un exemple d’options pour les sections (ici des onglets) :

boutons-ipaoo

Les options

Soyons clairs : Ipaoo n’est vraiment pas fait pour l’e-commerce. Il proposera seulement un module Ecwid, gratuit jusqu’à 10 articles seulement. Pour une solution payante, on pouvait espérer mieux.

Voici les applications proposées, rien d’exceptionnel :

ipaoo

Précisions :

  • la « landing page » proposée est la page sur laquelle le visiteur va arriver (accueil du site), et non une landing page au sens webmarketing
  • en haut à droite de l’image, vous voyez l’option « avancé » sur « on ». Il faudra souvent l’activer, parfois en bas de fenêtre, pour avoir des options dignes de ce nom

Une fois de plus, les réseaux sociaux sont en berne, alors que c’est capital aujourd’hui pour un site professionnel. Un module Facebook est proposé, et c’est tout ! J’ai essayé de l’intégrer : il n’apparaissait pas. Sinon, un bouton « AddThis », et voilà…

ipaoo module facebook

Le module de blog n’est pas très fonctionnel non plus. Vous pourrez ajouter quelques actualités sur votre entreprise, mais c’est tout. Si vous souhaitez créer un vrai blog, ce ne sera pas possible, notamment à cause du manque des catégories et de paramétrages suffisants. Le module dépassait du template, du reste, sans parvenir à le déplacer encore une fois…

ipaoo

ipaoo

L’outil formulaire est aussi peu intuitif et daté. Difficile de savoir quel champ ajouter et à quoi il va ressembler, avec ceci :

test ipaooIl est possible néanmoins d’ajouter un CTA (bouton d’appel à l’action) assez facilement :

cta-ipaoo Quant à la liste de diffusion, je n’ai pas trouvé au début comment l’ajouter. Encore un module peu intuitif…
Je viens de découvrir qu’étant obsolète et posant des problèmes de sécurité (dixit Ipaoo !), la partie newsletter, auto-répondeurs, a été supprimée dans l’attente d’un nouveau module. Pour l’instant Ipaoo renvoie simplement à un formulaire et sinon, Mailjet (vite payant). En solution payante, difficile à justifier…

test ipaoo

test ipaoo
Au final, certes, le site « en jette » à première vue. C’est professionnel, d’après les spécialistes le code est correct pour le référérencement (SEO).

site ipaooPied de page :

pied page ipaoo

Les mentions légales sont prévues, et un petit menu est proposé en bas à droite pour envoyer par e-mail ou imprimer. Mais on ne peut pas vraiment personnaliser ce pied de page, l’ajout de modules se faisant soit en haut, soit entre le menu à gauche (zones vertes). Et pas au milieu, pourtant vide…

pied page ajout ipaoo

Notons que leur « guide du débutant » explique les bases de la création de site Internet. Je n’ai bien sûr pas contacté leur support, mais il doit être réactif à priori pour une solution payante et française.

Pour finir, voici les tarifs. Pas de domaine ni adresse mail pour la 1ère version payante, difficile à comprendre. Seulement 100 Mo d’espace et 10 pages maximum pour environ 100 € HT par an :

tarifs ipaoo

Mon avis

Comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas séduite… Pour une solution payante, je m’attendais à autre chose. Je trouve l’ensemble plutôt daté, pas aussi simple à utiliser que d’autres solutions, et trop limité.

Alors certes, c’est français. Mais une entreprise a besoin d’une certaine image et à ce prix, ne pas avoir de domaine et ne pas pouvoir changer les couleurs du template ou un brin de disposition, je n’adhère pas. Il faut passer à la solution à la solution à 16 € mensuels pour avoir des options juste correctes, et celle à 33 € (soit quand même presque 400 € par an !) pour pouvoir apparemment modifier le thème. Rappelons que Jimdo entre autres, le propose même sur sa version gratuite…

Sandra PEREZ – Harmony Com
Spécialiste en communication pour TPE

 

audit de site web

 

Harmony Com
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
Laissez un commentaire : votre e-mail ne sera jamais utilisé ! En laissant un commentaire, vous acceptez la politique de confidentialité du blog.

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»