. Quels outils web utiliser en 2016 ? (TPE) -

Quels outils web utiliser en 2016 ? (TPE)

Posted by Harmony Com 0 comments

Février 2019 : le contenu de cet article est toujours valable !

Il est difficile de s’y retrouver dans la jungle d’outils web existants. J’en teste beaucoup, j’en utilise un bon nombre, alors je me suis dit que cet article pourrait vous aider.

Je vais conseiller ici seulement quelques outils, qui sont utiles pour la majorité des TPE. Bien sur, c’est à adapter ensuite à chaque entreprise en fonction de ses besoins.

ma boîte à outils web 2016

Créer un site web

La grande question… WordPress or not WordPress ? Je vous invite à lire cet article pour vous faire une idée plus précise.

Pour résumer :

  • si vous n’avez pas peur de mettre les mains dans le cambouis (la technique), WordPress reste la solution à privilégier pour un site professionnel évolutif, et bénéficier d’une énorme communauté d’utilisateurs, avec plein de tutoriels / ressources gratuites. A noter : pour plus de sécurité / facilité (mais avec un tarif plus élevé), vous pouvez opter pour une solution du type WP Serveur (français !), qui aide à sécuriser et gérer un site WordPress (avec pour l’instant, de bons retours sur leur SAV)
  • sinon, pensez à une solution en ligne, plus simple, mais en prenant l’option payante (pour avoir un domaine et enlever toute publicité). Mon outil préféré : Jimdo, simple, limité sans coder (beaucoup de possibilité en revanche, en faisant appel à un spécialiste pour le personnaliser), mais le résultat est propre, avec un site correct niveau code pour le SEO. J’ai aussi bien aimé Weebly : simple, fun, plus personnalisable que Jimdo à mon goût, il produit des sites d’aspect professionnel, plutôt bien noté par les spécialistes (notamment pour l’aspect SEO).
    En revanche, j’ai trouvé Webnoode trop léger, et WIX (qui produit des sites assez fouillis) a toujours été mal noté côté SEO. Au point que ses sites ont récemment été carrément supprimés de Google !
  • si vous voulez jouer la sécurité, avec un support technique qui prend à peu près tout en charge, tournez-vous plutôt vers une solution réputée (souvent à 20-30 € par mois). Je préfère ne pas donner de nom en solution à ce tarif, vous trouverez sans problème des comparatifs en ligne. C’est le prix de la tranquillité, mais renseignez-vous, car le prix n’est pas du tout garant de qualité dans ce domaine
  • le petit nouveau qui monte : j’ai beaucoup aimé Strikingly, outil nouvelle génération, gratuit avec version payante (comme les autres), et en français en plus. Des templates vraiment professionnels, une interface très agréable, c’est vraiment simple et intuitif.
    Attention : la version gratuite est forcément un site « one page » très limité en terme de mise en page.
    Seule question qui n’est pas dans mes cordes : la qualité du code pour le référencement

Article suggéré : quel outil choisir pour créer un site web ?

wordpress

WordPress

Créer un site e-commerce

Si vous n’êtes vraiment pas à l’aise avec la technique, que votre boutique est modeste et n’a pas de grande velléités de développement, vous pouvez vous pencher à nouveau sur Jimdo (en mode payant).

Sinon, il sera préférable d’aller de suite vers les 2 solutions les plus plébiscitées (puissantes, évolutives, avec ressources et grosse communauté d’utilisateurs) :

  • WordPress, qui devient une boutique en ligne avec l’entension Woocommerce (elle peut sans problème convenir à plusieurs centaines de références d’après les spécialistes)
  • et surtout, Prestashop, « la » solution e-commerce gratuite (hors modules) et complète, très professionnelle

Article suggéré : comment créer un site e-commerce qui vend.

e-commerce jimdo

L’outil Jimdo e-commerce

Créer un blog

Il est difficile de conseiller autre chose que WordPress en mode professionnel. Les outils gratuits du type Canalblog, etc…, sont bourrés de publicités et très limités. Ils donnent vite une image brouillon et amateur.

Mise à jour 2019 : il existe un outil payant mais qui peut vraiment être génial si vous n’aimez pas la technique, si vous débutez, ou tout simplement si vous ne voulez pas vous embêter : SquareSpace. Pour une somme modique, il vous évitera tout le côté technique de WordPress (bugs, sauvegardes, etc…) et les avis sont très bons sur cet outil.
Bien entendu, il ne sera pas aussi personnalisable qu’un blog WordPress, sur son propre hébergement. Mais si vous n’avez pas de grosses ambitions webmarketing, c’est un outil à considérer.

Solution de secours : le WordPress en ligne, plus simple, sans risque technique, mais forcément plus limité. Leurs options payantes sont assez coûteuses : passez dans ce cas sur un hébergement sérieux, avec domaine et WordPress en propre (OVH, Os2Switch -français-, Gandi, Amen…).

J’ai également eu de bons retours des blogs Jimdo, plus limités bien sûr, mais beaucoup plus simples que WordPress (0 soucis technique). Une solution intéressante pour débuter.

Mais attention : avec les solutions « temporaires », vous risquez d’avoir un travail monstre ensuite pour transférer ailleurs votre blog, et de perdre certains éléments (commentaires, fonctionnalités, etc…) !

Autres solutions mixtes :

  • Tumblr était un outil intéressant car mi réseau social, mi blog. Mais en 2019 sincèrement, on n’en entend plus parler en France. Il permet néanmoins de se donner une réelle visibilité rapidement, sans s’occuper de la technique. Cependant il n’y a pour ainsi dire aucune personnalisation graphique, ni en terme de fonctionnalités
  • même chose pour Medium : ces outils permettent de bénéficier de la synergie de la communauté, notamment pour le référencement, et de gagner en visibilité rapidement si les articles sont de qualité (avec leur côté social). Mais ils sont très minimalistes dans leurs fonctionnalités :

    medium blog

    Medium : une interface dépouillée

Article suggéré : créer un blog pro efficace.

Les réseaux sociaux

Je vais faire simple…

Si vous avez une clientèle de particuliers, vous gagnerez à utiliser :

  • Facebook, le plus utilisé au monde, avec ses annonces payantes ultra ciblées très intéressantes, et des groupes qui permettent bien souvent de fonctionner avantageusement en mode gratuit (conseils, concours, SAV…)
  • Pinterest, surtout si vous avez une boutique en ligne ou un commerce, une activité « visuelle » (photographe, décorateur…) ou une cible féminine
  • Instagram éventuellement, si vous avez un contenu visuel attractif et que votre cible est plutôt jeune ou active

Si vous avez une clientèle de professionnels, vous irez plutôt vers :

  • Viadeo, (mise à jour 2019 : en redressement judiciaire en 2017, Viadeo est pour ainsi dire « fini »). Il est néanmoins toujours très utilisé en France : on s’attend logiquement à y voir le profil d’un professionnel
  • LinkedIn, « le » réseau professionnel qui marche, indispensable pour un réseautage actif
  • Twitter, très utilisé par grand nombre de métiers, plutôt pour l’information, se faire repérer d’influenceurs, partenaires…
  • Facebook, mais il faudra en général utiliser la promotion payante pour en tirer quelque chose (en dehors des groupes, efficaces mais qui prennent énormément de temps)
  • Pinterest donne peu de résultats en France pour l’instant en BtoB. On y cultive plutôt son image (personal branding) ou SEO

Téléchargez le guide gratuit pour être un pro des réseaux sociaux : les choisir, créer des profils efficaces, les animer…

guide gratuit réseaux sociaux

Et les autres ?

La plupart des TPE que je connais ont déjà du mal à alimenter 2-3 réseaux sociaux. Alors Instagram, Périscope et Cie, sont à réserver à des cibles bien précises, plutôt jeunes, ou à des entreprises qui ont un réel intérêt à utiliser ces outils spécifiques. Sinon, ce sera vite une pure perte de temps !

Les réseaux sociaux sont chronophages par nature. Il vaut mieux n’en utiliser qu’un ou 2, mais bien, plutôt que passer une fois par mois en coup de vent sur 5. Ce sera totalement inefficace et pourra même donner une mauvaise image de votre entreprise.

Outils annexes

Il s’agit principalement de veille et curation. C’est à dire de gagner du temps en trouvant vite la bonne information, et/ou en facilitant le partage.

Pour surveiller votre e-réputation, je vous conseille Mention, simple et efficace. Seulement si vous en avez un réel besoin, par exemple pour un site e-commerce (ou hôtel, etc…) qui veut vérifier les commentaires client à son sujet. Ou s’il est important pour vous de surveiller la concurrence, un sujet spécifique…

Sinon, j’aime beaucoup Scoop It, même si à présent il est payant. Un outil simple et très efficace, pour :

  • trouver du contenu de qualité (suivre uniquement des comptes de qualité et très ciblés)
  • répartir ce contenu (en version payante) dans plusieurs topics, et suivre précisément des topics (et non tous les thèmes proposés par une entreprise, qui n’intéressent pas forcément). Gagner ainsi un lectorat ciblé
  • partager sur plusieurs réseaux sociaux (seulement 2 en mode gratuit) en même temps, avec possibilité de personnaliser chaque partage
  • améliorer son référencement, se rendre plus visible

Force est de constater que les articles partagés avec Scoop It, sont plus visibles et partagés que ceux postés directement sur les réseaux. La version payante sera souvent nécessaire pour en tirer le meilleur parti (5 topics, 5 réseaux sociaux, personnalisation graphique…).

scoop it

Scoop it

Vous pouvez aussi utiliser ces outils, qui permettent de partager sur plusieurs réseaux sociaux en même temps :

  • Buffer est simple et efficace, avec programmation des publications, éditeur d’image Pablo
  • Hootsuite est plus puissant, et sera peut-être plus adapté à des entreprises avec une solide utilisation des réseaux sociaux

N’hésitez pas à ajouter des extensions sur votre navigateur si vous utilisez Chrome par exemple, pour gagner du temps : Scoop it, Pinterest, Buffer, Twitshot, etc…

Un petit outil vraiment sympa : Sniply, qui permet de rajouter une « bulle » en bas de page sur n’importe quel lien, avec une petite image, un court texte et un bouton (par exemple, pour mener vers un guide gratuit ou son site web). On gagne ainsi des visiteurs sur son propre contenu, en partageant du contenu tiers (ne pas en abuser)

Création d’images et QR codes

J’ai essayé divers outils pour créer des images de type social média, dont Desygner récemment, ou Picmonkey (mise à jour 2019 : devenu payant, voir article pour autre outil gratuit).

Mais ma préférence va vers Canva, très simple, puissant et intuitif. Gratuit, il propose beaucoup d’images, mais aussi des photos de qualité (payantes à 1$) au besoin. L’export en PDF (qui permet l’impression), même en mode gratuit, est un vrai « plus ».

Pour les QR code, en usage web simple, j’aime bien Unitag, qui permet de créer un code un peu « fun ». Sinon en usage print (qui demande du PDF ou de la haute définition), je reviens toujours vers Myfeelback, qui propose gratuitement du 300 dpi !

qr code

QR code Harmony Com : flashez !

Vidéos et slides

Je parle ici uniquement de vidéos très simples et automatiques. Gratuites mais souvent limitées à 30 secondes par exemple (et avec un marquage), elles rendent néanmoins service à pas mal de TPE. Pour un coût modeste, on peut enlever la publicité, obtenir plus de temps ou d’images, etc…

J’ai testé Animoto, sympa mais limité. Je lui préfère largement Powtoon, qui permet de créer rapidement une vidéo sympa plus longue.

powtoon

2019 : il existe également à présent Lumen5 (gratuit), qui permet de créer une vidéo très rapidement, notamment à partir de ses articles de blog !

Sinon, pour optimiser et mettre en ligne simplement vos vidéos (ou des photos mises sous forme de diaporama), Youtube fait très bien l’affaire.

Pour créer des slides en ligne, j’aime beaucoup :

  • Biteable, qui permet de créer rapidement un genre de vidéo avec diapositives très moderne et clean (mais très limité dans la personnalisation)
  • Emaze, vraiment original mais limité en mode gratuit
  • et bien sûr pour les mettre en ligne uniquement, le fameux Slideshare

Pour les diaporamas (type Power point), même s’il ne s’agit pas vraiment d’outils destinés au web ensuite, j’ai beaucoup aimé Emaze et Prezi, riches en fonctionnalités et graphiques.

Newsletter

Il existe divers outils vraiment bien faits, même en français. Mais je vais simplement vous conseiller MailChimp (en anglais).

Pourquoi ?

Parce qu’à ce jour, ayant testé beaucoup d’outils annexes (créateurs de formulaires, de boutons CTA, etc…), je trouve que c’est l’outil qui est le plus universel pour travailler avec d’autres. Notamment avec les auto-répondeurs tels que Aweber.

Gratuit jusqu’à 2000 abonnés, agréable et simple, puissant au besoin, MailChimp est une excellente solution pour ne pas avoir à en changer sur le long terme.

mailchimpMais pour ceux qui, comme moi, préfèrent héberger leur liste, je vous conseille Mailpoet (sur WordPress). Il fait vraiment du bon travail, gratuitement, sans être très compliqué et en français. On peut créer facilement des newsletters automatiques et personnaliser son thème graphique. Seulement il sera moins compatible avec d’autres plugins (ce qui est parfois râlant !), alors pensez-y avant de vous lancer.

Vous pouvez voir ici mon article pour choisir son outil de newsletter pour plus de choix.

Voilà ma petite boîte à outils ! J’espère qu’elle vous sera utile.

Sandra PEREZ – Harmony Com
Spécialiste en communication pour TPE

Harmony Com
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
Laissez un commentaire : votre e-mail ne sera jamais utilisé ! En laissant un commentaire, vous acceptez la politique de confidentialité du blog.

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»