. Quel réseau social pour mon entreprise ? -

Quel réseau social pour mon entreprise ?

Posted by Harmony Com 7 comments

Mise à jour : janvier 2018

Difficile de s’y retrouver, alors voici un petit résumé des réseaux sociaux qui peuvent être utiles pour votre entreprise, selon son type de clientèle et activité.

choisir réseaux sociaux entreprise

Pour le BtoC

Avec une clientèle de particuliers, on ira plutôt vers Facebook en premier : 1er réseau mondial, grandes possibilités de personnalisation, organisation de jeux, concours, publicités, etc… Un réseau qui permet d’échanger facilement avec des clients potentiels (notamment grâce aux MP et au tchat en direct) et de fidéliser.

-> Vous trouverez ici des infographies pour créer une page Facebook efficace.

Twitter est une possibilité, mais plutôt adapté à des entreprises d‘e-commerce ou avec un SAV : les clients sont de plus en plus nombreux à passer par Facebook ou Twitter en cas de problème. Mais il faut dans ce cas pouvoir répondre rapidement aux requêtes, car c’est ce que demandent les followers sur cet outil (réponse en moins de 2 H si possible, 24 H maximum).

-> Article suggéré : les bases d’un compte Twitter efficace ou comment perdre ses followers sur Twitter (infographie).

Pinterest est un outil très adapté pour créer un univers visuel et affirmer sa marque, tout en optimisant son SEO. La plupart de ses membres étaient féminins (plus de 80 % au départ) mais ce réseau devient plus mixte et les entreprises l’ont largement investi. Il convient particulièrement à des sites e-commerce (prêt à porter, bijoux…), ou à un décorateur d’intérieur, paysagiste, etc… qui peuvent y présenter leurs nouveautés et réalisations (visuelles). On peut aussi y « épingler » ce que l’on aime, en conservant une cohérence dans l’image véhiculée. Un commerce physique peut très bien profiter de cette opportunité pour exposer ses produits, de même qu’un artiste peintre, une coiffeuse ou une friperie. Sur ce réseau, c’est l’image (en hauteur) qui compte : il faut veiller à créer des « tableaux » pour bien organiser les visuels, et les sélectionner avec soin.

-> Vous pouvez regarder ici comment créer une page Pinterest efficace.

Google Plus est surtout intéressant pour le référencement, par son lien avec Google. Sinon il faut admettre qu’il bouge peu, en dehors des groupes (communautés)… Les dernières modifications (collections, suppression des albums photos, changement de présentation…) n’ont pas vraiment changé la donne. Il est quand même possible de transmettre des articles ou informations sur son secteur, ses dernières réalisations ou nouveaux produits, etc… Mais on est quand même plutôt sur un réseau lié au partage d’informations, moins axé que Facebook sur l’échange ou les publications personnelles.

-> Article suggéré : créer une page Google Plus efficace (certains détails liés à la nouvelle présentation ne sont plus valables, mais le principal demeure valable).

Je cite également Tumblr, qui est plutôt un outil de blog, mais avec une partie assimilée à un réseau social. C’est un « outil qui monte ». Il peut être très intéressant pour disposer d’un blog facilement, et booster sa visibilité grâce à cet effet de réseau social intégré. Il peut convenir à de nombreuses activités, plutôt en freelance : par exemple une couturière qui partage son savoir-faire et expose en même temps ses réalisations, une créatrice d’objets de décoration, etc…

Enfin Instagram peut être utile mais c’est un outil vraiment particulier. Il est encore plus basé sur le visuel que Pinterest. Les textes sont courts et on utilise beaucoup les filtres ou émoticones sur les images, pour créer une identité visuelle et sortir du lot. Mieux vaut avoir des images à partager (créations, équipe, locaux…). Mais il est tout à fait possible de partager des articles : il suffit de créer un joli visuel pour le représenter. Ce n’est malgré tout pas sa fonction première ni ce qui est très apprécié. On partage plutôt de l’instantané, les coulisses, des selfies, etc… Cet outil est assez sommaire, plutôt adapté à une cible jeune et à la vente de produits.

Réseaux sociaux

Image par tungphoto – FreeDigitalPhotos.net

Pour le BtoB

Quand on vise une cible de professionnels, il est plus délicat de trouver des clients via les réseaux sociaux. On va plutôt entretenir son réseau et fidéliser, mais c’est possible. Il faut vraiment que la présence soit impeccable, pour rassurer les professionnels.

Bien sûr, on pense de suite à Viadeo et LinkedIn : il faut y être. Maintenant, Viadeo est en perte de vitesse, vieillissant. Seuls les groupes apportent encore un peu d’échange (beaucoup moins qu’avant aussi) et une certaine visibilité. Mais ses possibilités très limitées (notamment au niveau graphique et sans personnalisation possible) en font un outil austère, qui est plutôt une base de travail. On utilisera ensuite les groupes et messages privés pour nouer des contacts, sans exagérer. Ses nouveautés (Viadeo freelance, etc…) restent très en deçà de ce que propose LinkedIn.

-> Article suggéré : faut-il encore être sur Viadeo et comment ?

LinkedIn est le réseau qui se démarque nettement à présent, comparé à Viadeo : beaucoup plus de flexibilité, possibilités et personnalisation. Il était très axé international, mais a gagné beaucoup de terrain en France à présent. Il est devenu bien plus dynamique que Viadeo, notamment grâce aux articles (Pulse), pages vitrines et aux groupes (aujourd’hui assez nombreux en français). On y entretient plutôt son réseau, car il est difficile de faire de nombreuses demandes de contacts sans être bloqué, ce qui est un avantage pour ne pas être spammé et constituer un réseau de qualité.

> Regardez ici comment être présent sur LinkedIn en mode professionnel.

On utilisera donc ces 2 réseaux plutôt comme base de présentation, les groupes pour montrer ses compétences, et les messages sur Viadeo pour nouer contact. Ce sont des réseaux très adaptés à la recherche de partenariats et au recrutement.

Ensuite, on utilise plutôt Facebook et Google Plus pour humaniser la relation : on peut y partager de façon plus attractive et variée. Sur Facebook, on pourra se permettre d’être plus « cool », tout en restant professionnel. Sur Google Plus, on renforcera son référencement et on se fera connaître dans des groupes (communautés), voire on en créera un (attention, chronophage). Sur Google Plus, les choses bougent peu encore, mais vont dans le bon sens : pas de publicités, tout le monde à égalité, on soigne son contenu et on partage surtout de l’information. Les plus de G+ :

  • les « hangouts » ou tchat avec vidéo, où l’on peut vraiment gagner et fidéliser des followers, si l’on est à l’aise en face d’une caméra
  • les « cercles », qui permettent de créer des listes de contacts pour leur envoyer une information ciblée

Sur Facebook, on peut personnaliser davantage l’interface, organiser des concours. Le partage est plus facile et convivial, donc l’échange aussi. Mais cet outil est en totale perte de vitesse ces derniers mois, et je ne vous conseille pas d’y investir beaucoup de temps (à moins d’avoir les moyens d’y investir en promotion payante, très ciblée et efficace). Voir l’article « To be or not to be… sur Facebook« .

Tumblr peut être aussi intéressant, pour les mêmes raisons que le BtoC : une visibilité accrue et un bon potentiel à mon avis, pour cet outil hybride, mi blog et mi réseau social. Un outil facile à utiliser, mais encore très anglophone à l’heure actuelle et dont on parle de moins en moins en France.

Quant à Twitter : indispensable. Il donne une certaine crédibilité si le compte est de qualité. On y présente une communication professionnelle, surtout axée sur le partage d’informations. On peut engager la conversation en DM (messages privés), par des RT (retweet) et réponses à des tweets, mais c’est un outil plus difficile à appréhender pour beaucoup, à cause de ses 140 caractères (d’autres au contraire, l’adorent pour cette même raison !). Il faut y être réactif : inutile d’ouvrir un compte pour passer une fois par mois !

Pour Pinterest, il faut vraiment se demander si on a intérêt à y investir du temps. C’est un outil basé sur l’image, donc il faut avoir des éléments visuels à poster, ce qui sera difficile pour pas mal de professions. Il est néanmoins possible d’optimiser son SEO en postant des articles tiers ciblés, en ayant le temps nécessaire pour animer le compte plusieurs fois par semaine (minimum). En revanche, Pinterest est très intéressant pour des créatifs du type graphiste, illustrateur, designer, architecte, etc…

 

Pour finir, selon votre activité, pensez aux réseaux qui leurs sont dédiés. Vous y gagnerez plutôt des partenaires et la reconnaissance de la profession, mais ils peuvent vous permettre à terme d’être recommandé pour des missions. Sinon, vous pouvez aussi investir les réseaux de vos cibles commerciales, si vous les connaissez. Attention dans ce cas à ne pas y faire systématiquement de la promotion : il faut surtout donner des informations utiles aux membres, et quelques coups de pouces.

En revanche, pour avoir essayé beaucoup de réseaux sociaux au vu de mon métier, je vous déconseille de vous inscrire sur X outils peu connus. Ils sont souvent inefficaces et prennent seulement beaucoup de temps pour s’inscrire, répondre à des demandes de contact bidons, etc… Ciblez, et choisissez 2 à 5 outils maximum selon le temps dont vous disposez. Sinon, votre présence sociale deviendra vite ingérable.

Voici un petit tour d’horizon pour vous aider à vous y retrouver !

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces réseaux et comment les aborder, vous pouvez lire cet article ou télécharger le guide gratuit.

Sandra PEREZ – Harmony Com
Spécialiste en communication pour TPE

 

Harmony Com
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
7 Comments
Mar 6, 2014
14:58

Bonjour Sandra, très pratique ton article.
Comme tu l’indique il est important de choisir ces réseaux sociaux en fonction de sa cible de prospection.
Bonne après-midi
Cédric

Mar 6, 2014
17:16

Merci :-)

Juin 2, 2014
09:12
#3 Brigitte :

Merci Sandra! Encore un article intéressant!

Juin 2, 2014
10:02

Merci d’être fidèle à ce blog :-)

Déc 23, 2015
09:15

Bonjour,
Bravo pour l’article.
Il y a une chose que vous sous-estimez beaucoup dans Pinterest c’est le côté SEO qui est énorme. Il ne faut pas uniquement utilisé ce réseau qu’ne fonction de sa cible qui reste, il est vrai très féminine et axée sur du visuel (cosmétique, vêtements, coiffure, etc) mais aussi comme un réseau très puissant pour attirer sur son site… Plus que Twitter, Linkedin, etc. mais peu de personnes le savent.

Jan 4, 2016
18:46

Bonjour,
Cet article date un peu et ne fait que dire l’essentiel pour une première sélection.
J’ai écrit depuis d’autres articles sur Pinterest qui parlent en effet de l’aspect SEO. Je vais mettre à jour cet article dès que possible du reste :-)
Tous mes voeux pour 2016,
Sandra PEREZ

Trackbacks to this post. Merci pour le lien.
Laissez un commentaire : votre e-mail ne sera jamais utilisé ! En laissant un commentaire, vous acceptez la politique de confidentialité du blog.

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»