. Que publier sur les principaux médias sociaux pour être efficace ? -

Que publier sur les principaux médias sociaux pour être efficace ?

Posted by Harmony Com 1 comments

Vous êtes perdu(e) dans la jungle du web ? C’est plutôt normal vu la complexité actuelle, chacun son métier !

La plupart de mes contacts se demandent quel contenu publier sur un blog, sur tel réseau social, ce qui fait leur différence

Alors voici des indications pour les principaux médias sociaux utilisés par les TPE. Car publier du contenu inadapté est au mieux une pure perte de temps, au pire nuisible pour l’image de l’entreprise.

Que publier sur les divers médias sociaux

C’est quoi un média social ?

C’est un outil de partage social : par exemple un blog, Facebook, Twitter…

Ce terme est apparu avec le web 2.0 et ses sites dynamiques, qui permettent à l’utilisateur de les gérer lui-même.

En terme de communication, une entreprise ne peut plus se contenter aujourd’hui des outils traditionnels. Même un artisan ou une couturière à domicile gagnera à avoir un site web, et au moins une page Facebook (même si ce réseau décline, il reste le n°1 mondial).

Pourquoi c’est intéressant pour une TPE ?

Avant, la communication commerciale était plutôt à sens unique. L’entreprise poussait l’information vers son client potentiel, par le biais de son dépliant ou de publicité notamment.

Mais avec les développement du web 2.0, le client potentiel attend autre chose que des informations qui disent « on vend ça et on est les meilleurs ». Il souhaite :

  • des informations plus poussées sur le produit ou service
  • les dernières nouveautés
  • savoir qui se cache derrière une entreprise
  • recevoir des offres spéciales, etc…

Et les médias sociaux répondent parfaitement à ce besoin. Enfin une communication bilatérale, où le prospect / client peut contacter directement une entreprise sur sa page Facebook ou Twitter. Un contact plus rapide, moins formel et souvent plus humain (s’il est bien géré par l’entreprise !).

Avec ces outils, l’entreprise peut dynamiser sa communication en temps réel et créer du lien. On échange, on partage…

L’entreprise va pouvoir (souvent gratuitement) :

  • montrer ses locaux, son équipe
  • lancer plus facilement ses derniers produits
  • donner des astuces d’utilisation
  • diffuser des conseils sur son domaine d’activité (comme je le fais avec ce blog)
  • présenter ses dernières réalisations
  • créer facilement des jeux et concours
  • mettre en avant des abonnés ou clients fidèles, etc…

Ces outils sont des moyens d’échange formidables quand on sait bien les gérer. Mais ils prennent beaucoup de temps, alors il faut savoir les sélectionner pour ne pas disperser ses efforts.

Comment choisir ses médias sociaux

Ces outils sont :

  • plus ou moins chronophages
  • plus ou moins complexes à gérer

En fonction du temps dont l’entreprise dispose, de ses compétences internes et de sa stratégie de communication, elle s’orientera plutôt vers certains outils plutôt que d’autres.

Il est essentiel d’effectuer cette réflexion préalable, car une présence de mauvaise qualité sur ces médias peut être très nuisible à une entreprise. Par exemple, une page Facebook abandonnée donnera une impression de négligence et manque de dynamisme, mais aussi de désintérêt pour sa communauté. Même chose pour un blog : on ne peut demander aux internautes de venir, commenter, partager pour se lancer, pour les laisser en plan ensuite. Ils ont l’impression d’être utilisés puis jetés quand l’entreprise en a tiré profit.

Voici une image avec des questions essentielles à se poser pour orienter son choix :

questions réseaux sociaux

LE BLOG

Il augmente de façon notable les visites vers le site d’entreprise et les contacts. Un média de choix pour communiquer aujourd’hui, mais qui demande de la persévérance et de la régularité : il ne faut pas espérer de résultats probants avant plusieurs mois, et s’astreindre à une publication minimum par semaine (plus selon les secteurs).

Le blog va permettre à l’entreprise :

  • de se présenter de façon moins formelle et d’humaniser le contact, notamment en montrant sa façon de travailler, ses locaux, ses équipes…
  • de montrer ses compétences, voire de les prouver, en écrivant des articles de qualité qui apportent un vrai plus au lecteur
  • de gérer et travailler son image en maîtrisant ses publications, de façon gratuite ou peu coûteuse
  • d’utiliser divers médias selon sa stratégie de communication : texte, images fixes ou animées, vidéos, podcats, slides, fichiers divers dont PDF
  • d’optimiser son référencement (par la répétition des mots clés et les partages notamment)
  • de nourrir les réseaux sociaux en partageant les articles publiés
  • d’échanger directement avec les lecteurs via les commentaires (auxquels il faut répondre !), de créer une proximité
  • de capturer des adresses e-mails qualifiées

C’est un outil dynamique, puissant et complètement maîtrisé par l’entreprise.

Notez que la plate-forme Trumblr peut permettre de rapidement gagner en visibilité et notoriété, en étant à mi-chemin entre le réseau social et le blog. On peut aussi s’y entraîner avant de créer un vrai blog et d’accéder aux autres réseaux sociaux, mais cet outil est encore assez anglophone.

Ces articles peuvent vous intéresser :

FACEBOOK

Ce réseau social reste le numéro un mondial pour toute entreprise, qui peut rarement se passer de disposer d’une page de qualité. Presque toutes les activités gagneront à y figurer, ne serait-ce que pour :

  • améliorer son positionnement dans les outils de recherche
  • donner une image de modernité, de dynamisme
  • faire bouger son site (surtout en l’absence d’un blog) en diffusant son actualité
  • montrer que l’entreprise est ouverte à l’échange

Ce dernier point est plus important qu’on ne le croit.

Trop de TPE gèrent très mal les contacts, qu’ils soient téléphoniques ou par e-mail. Le public passe aujourd’hui souvent par Facebook ou Twitter pour contacter une entreprise et apprécie une réponse rapide.

D’où l’importance de bien la gérer. On va l’utiliser pour :

  • se différencier, montrer qui l’on est
  • exposer ses prestations ou produits (en gardant en tête de publier 20% environ de contenu de ce type pour 80% de contenu informatif)
  • nouer des contacts directs et rapides
  • organiser facilement et à moindre coût des jeux / concours
  • fidéliser sa clientèle
  • tester des idées, demander des avis, créer des sondages…

On va donc publier sur Facebook du contenu varié :

  • des articles de son blog ou sur son secteur d’activité
  • des conseils et astuces
  • des offres et promotions spéciales pour les fans
  • du contenu visuel si possible : infographies, photos, vidéos…
  • des tutoriels
  • des citations positives, etc…

Facebook permettra de toucher davantage une cible de particuliers et de nouer des partenariats professionnels. Pour le BtoB, il sera difficile d’obtenir des résultats sur ce réseau. Il faut noter que c’est le plus avancé en terme de promotion payante.

Pour finir, ce réseau est le seul à offrir vraiment un profil personnel (journal avec des amis) et une page professionnelle (avec des fans). Ils peuvent être totalement distincts, ou utilisés en symbiose pour du personal branding. Pour des professionnels, Facebook permet plutôt d’animer une communauté, de garder le contact avec ses relations. Notez que la création de groupes ciblés est très porteuse, mais chronophage.

A savoir : 2 à 4% seulement de vos fans verront vos publications (parfois moins !). Sans payer, il est aujourd’hui très difficile d’être visible sur Facebook.

astuce Facebook

Exemple de publication Facebook

TWITTER

Twitter est un outil particulier de micro-blogging. Avec ses courts messages de 140 caractères, il est plutôt porté sur le partage d’informations, tel un fil de presse. Il permet d’intégrer jusqu’à 4 images actuellement et des vidéos.

Cet outil servira principalement à partager :

  • ses articles de blog
  • des articles tiers sur son domaine de compétences
  • de courtes réflexions ou informations intéressantes pour les abonnés (appelés followers)

Il permet :

  • de créer une communauté qualifiée et engagée
  • de montrer son expertise, voire de devenir un influenceur
  • d’échanger de façon rapide et efficace (ou au moins de prendre contact)
  • de prendre contact pour un SAV (il faut savoir le gérer)

Attention : la plupart des utilisateurs attendent une réponse dans l’heure, dans la journée maximum !

C’est un microcosme qu’il faut savoir apprivoiser. Pour une TPE, il est plus adapté à une communication BtoB, les particuliers suivant davantage les grandes marques sur ce réseau.

On y utilise largement les hashtags, des mots clés précédés du signe # qui facilitent les recherches, et boosteront ainsi la visibilité des publications concernées. L’utilisation d’images est souhaitable pour être plus visible dans la liste impressionnante de tweets, d’autant qu’ils ont une durée de vie très courte : 4H en moyenne !

Des articles qui peuvent vous intéresser :

tweets

Exemples de tweets

 

GOOGLE PLUS

C’est le réseau social où il faut être pour optimiser son référencement, à cause de son lien avec le moteur de recherche bien sûr.

Google Plus s’est beaucoup développé récemment, mais reste en retrait par rapport à Facebook et Twitter.

Pour une TPE, il est intéressant pour :

  • son lien avec Google (SEO) et YouTube
  • ses communautés, de plus en plus variées et actives
  • ses hangouts (vidéoconférences jusqu’à 10 personnes), atout de choix pour des formations et conférences, d’autant qu’ils sont publiés sur YouTube si on le souhaite
  • sa ressemblance avec Facebook, la publicité en moins (possibilité de transmettre des textes, images, vidéos…)
  • ses cercles, qui organisent les contacts en listes, pour un partage ciblé

C’est un outil assez similaire à Facebook, qui permet de toucher aussi bien des professionnels que des particuliers (moins actifs néanmoins). Le partage est plus ciblé grâce aux cercles.

Google Plus est plein de possibilité encore peu exploitées, mais un atout d’avenir. Une entreprise peut prendre le pas sur ses concurrents en investissant déjà sur ce réseau puissant et agréable, qui pour l’instant met tout le monde sur un pied d’égalité, par l’absence de publicité.

On peut globalement y publier les mêmes choses que sur Facebook, mais le contenu est généralement plus professionnel. En revanche les publications ont une portée moins bloquée que sur Facebook : vous serez plutôt bien visibles pour vos abonnés. Encore faut-il qu’ils se connectent, et il faut avouer que pour l’instant, le réseau est peu actif hors groupes (notamment du fait que sur mobile, il est encore très peu utilisé, contrairement à Twitter et Facebook souvent installés d’office).

Google Plus

Exemple de post Google Plus avec résumé

VIADEO et LINKEDIN

Viadeo est en totale perte de vitesse comparé à LinkedIn, qui est en train de prendre une large avance. Il faut bien reconnaître que même si avoir son profil sur Viadeo reste plus ou moins nécessaire pour un professionnel, il ne servira plus à grand chose en général. Même les groupes sont nettement moins actifs. Le profil est vieillot et très peu personnalisable, les échanges moindres. Mais Viadeo reste en France l’outil professionnel le plus utilisé.

LinkedIn est nettement plus performant avec :

  • un profil beaucoup plus complet et personnalisable par des extensions, des images
  • sa page entreprise + les pages vitrines
  • des groupes plus nombreux et moins anglophones qu’avant

Ces réseaux sont principalement utilisés entre professionnels, pour :

  • exposer ses compétences
  • partage des articles sur son secteur d’activité
  • nouer des contacts, principalement via les groupes
  • obtenir des recommandations de qualité

Des articles qui peuvent vous aider :

Linkedin

Exemple de nouvelle sur LinekdIn

PINTEREST

Ce réseau social basé sur l’image est de plus en plus utilisé par les marques. Il permet de créer un univers visuel et d’affirmer son identité.

C’est un réseau sur lequel on publie principalement :

  • des images
  • des vidéos
  • des infographies

Mais on partage aussi des citations imagées ou des articles, à condition qu’ils aient une image attractive à présenter.

Notez que ce réseau est particulièrement recommandé pour les commerces et sites e-commerce : 74 % de ses utilisateurs y trouvent des idées cadeaux. Mais c’est un réseau à 80% féminin pour le moment.

Il permet à la fois de toucher une cible de particuliers et de professionnels, avec notamment la création d’une page entreprise ou d’un profil personnel. Mais son interface de connexion étant pour l’instant un peu pénible pour passer de l’un à l’autre, il est conseillé de créer un profil professionnel, et d’y inclure du personnel pour montrer sa personnalité. C’est un outil efficace pour le personal branding. On va créer divers tableaux avec ses centres d’intérêts également (voir mon exemple ici).

Les images en hauteur (type 600 x 800 pixels) sont préférables sur Pinterest.

Vous pouvez lire cet article pour savoir comment utiliser Pinterest de façon professionnelle.

Exemple de petite infographie adaptée à Pinterest

SERVICES DE PARTAGE DE PHOTOS

Des outils tels que Flickr ou Instagram sont utilisés par les marques (le second étant LE réseau qui monte) pour produire un contenu visuel qui va renforcer l’image de marque.

Il est à organisé et à travailler, notamment avec des filtres : l’originalité est un plus, en restant cohérent avec sa ligne éditoriale. Le lien d’Instagram avec Twitter en fait un outil puissant pour animer ce réseau avec des visuels sympathiques.

Mais il faut éviter de tomber dans la banalité pour une utilisation professionnelle : montrer son repas peut passer exceptionnellement, mais les abonnés attendent un contenu plus pertinent. Par exemple : les coulisses de l’entreprise, ses locaux, l’équipe, la participation à un salon, un selfie sympa avec un client, un nouveau produit présenté en primeur, etc…

SCOOP IT

Scoop It est devenu un outil très utilisé. Il permet de réaliser une veille et curation de qualité :

  • on cherche du contenu à partager sur les nombreux « topics » des membres ou sur le web
  • on l’enrichit d’un commentaire si possible
  • on le partage sur plusieurs réseaux sociaux en même temps (5 maximum en mode gratuit), en personnalisant le post selon le réseau de préférence (par exemple, en rajoutant des hashtags)

Cet outil permet :

  • d’agréger du contenu de qualité autour de son métier et de se faire remarquer (principalement d’autres professionnels)
  • d’optimiser son référencement
  • de gagner du temps en regroupant le contenu et en le ventilant sur divers réseaux (pas tous systématiquement !)
  • de drainer plus de lecteurs qu’avec un partage sur chaque réseau social, car la visibilité est plus longue (le contenu reste stocké dans le topic, et non perdu au milieu de centaines de publications tierces)

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ces articles :

scoop it

Exemple de post Scoop It

RESEAUX SPECIALISES

Notons qu’il existe d’autres réseaux sociaux qui peuvent servir votre communication. Le contenu est à adapter à chacun.

Il peut s’agir de réseaux spécialisés pour un domaine (les créatifs par exemple), pour un type d’entreprises (par exemple les freelances) ou géographiques.

VIDEO, SLIDES, PODCASTS

Ses outils sont des médias de choix actuellement, car très viraux. Ils se partagent largement et plaisent car leur contenu est dynamique, plus facile à aborder que de longs articles.

Un podcast par exemple, peut être écouté alors qu’on fait autre chose. Une voix a un fort pouvoir de conviction : un podcast permet de créer du lien avec l’auditeur, sans trop s’exposer. Il est aussi facile à produire, nécessitant peu de travail et de matériel. Les podcasts courts, type tutoriel ou conseil ciblé, sont très appréciés.

Une vidéo est nettement plus mémorisée grâce au mouvement, surtout si elle présente des personnes (visages) : elle est alors plus humaine et sympathique. C’est un outil qui augmente la crédibilité si elle est bien réalisée. Mais attention, elle est à double tranchant et peut nuire gravement à votre entreprise dans le cas contraire. Plus délicate à produire (surtout si elle nécessite un montage), elle est réservée à des personnes à l’aise avec l’expression orale et la caméra, ou pour des productions de tutoriels (capture d’écran). On peut également filmer une formation ou conférence, ce qui apporte une crédibilité évidente. On peut la publier sur une chaîne vidéo comme YouTube (créer sa chaîne est conseillé, les marques utilisent de plus en plus cet outil pour leur webmarketing), mais aussi sur son site ou blog.

Un slide est moins attractif mais très partagé s’il est de qualité. Le contenu est capital : court, pertinent, et agréablement présenté. C’est le moyen d’utiliser ses supports de formation ou conférence et de prouver ses compétences (exemple simple ci-dessous pour tester Slidebean).

Tous ces contenus ont le mérite de pouvoir être (en général) intégré à un site ou blog, ce qui favorise leur partage.

Citons Vine, outil un peu à part mais très prisé des marques. Il permet de créer une courte vidéo de 6 secondes avec plusieurs séquences couplées et qui tournent en boucle. L’originalité est de mise : on partagera plutôt divers instants de la vie de l’entreprise, voire une production humoristique ou originale (toujours en accord avec la marque). La valeur ajoutée est nécessaire pour que cet outil soit utile.

 Exemple de slide simple avec Slidebean 

Pour finir : mon exemple de répartition des contenus

Le principe est de ne surtout pas publier la même chose partout, pour respecter l’identité de chaque outil et ses abonnés.

Pour vous donner une meilleure idée, voici comment je fonctionne :

  • sur ce blog, vous ne trouverez que mes articles
  • sur Pinterest, je vais surtout publier des infographies et du visuel (les miens + tiers), avec seulement qqs articles ayant une image qui accroche pour ce réseau
  • sur Twitter, je publie plusieurs fois par jour, majoritairement du contenu tiers de qualité (notamment via Scoop it mais pas seulement), dont une bonne partie en anglais. Et je fais attention à retweeter régulièrement le contenu des autres (chaque matin minimum). De temps à autre je publie une image créée pour ce réseau, je retravaille le tweet au besoin et j’ajoute des hashtags
  • sur Facebook, je pratique le personal branding sur ma page perso, où je publie ce qui me touche, ce qui me plaît (mes recettes de cuisine ou celles des autres, trucs écolo / récup, vidéos, citations fortes, photos de mon jardin, etc.). Sur ma page, je publie 1-2 fois par jour seulement en choisissant du contenu tiers majoritairement, j’ajoute des hashtags (quand j’y pense !). J’essaye de publier directement sur la page et peu via Scoop It, pour adapter description et visuels, et de choisir des textes majoritairement en français. Je suis plusieurs groupes et j’essaye de participer à certains, plus dans l’entraide, je poste très rarement (voire jamais sur certains) mes articles
  • sur Google Plus je vais publier un contenu mixte, pas mal en anglais. J’essaye de passer dans les groupes de temps à autres et d’y poster mes propres articles seulement s’ils sont parfaitement adaptés au sujet du groupe, et je participe si je peux bien sûr
  • sur LinkedIn je ne publie que des articles professionnels, majoritairement tiers, et surtout via Scoop It (dont ceux sur LinkedIn bien sûr)
  • sur Viadeo je publie régulièrement mais peu d’actualités, à la fois les miennes et tierces, professionnelles bien sûr. En revanche de temps à autre je prend le temps d’aller voir les groupes pour participer si possible et publier mes articles (ça prend du temps mais c’est utile)
  • sur Scoop It je ne publie que ce qui colle à mes 3 topics : communication pour TPE, création gestion d’entreprise et marketing pour TPE. J’ajoute autant que possible un commentaire, je partage seulement sur les réseaux sociaux adaptés (et parfois pas du tout, ce qui fait que le contenu n’est visible que sur Scoop It), j’ajoute au moins un hashtag pour Twitter et je retravaille souvent le tweet pour le raccourcir
  • sur Spotcréa, je ne partage que mes articles car ça correspond davantage à ce réseau de partager son expertise. Je mets une image, puis un extrait ou résumé, et le lien pointant vers mon blog pour aider à le faire connaître

J’essaye 1-2 fois par semaine de passer sur chaque réseau pour retransmettre le contenu des personnes que je suis, liker, commenter… Je suis davantage présente sur Facebbok et Twitter globalement.

Comme vous pouvez le voir, un abonné sur l’un de ces outils n’aura jamais la totalité de ce que je publie. Je sélectionne soigneusement les publications en fonction de chaque réseau et de ce que ses membres attendent. Je retravaille également les posts en fonction du réseau social. Ainsi, chaque personne me suit en fonction de ses besoins et du réseau qui lui convient. C’est le moyen de réaliser une communication ciblée auprès de chaque audience.

Le + : les images

Pour vous aider dans le choix de la dimension des images, voici un lien à jour au 13/08/2014. Les réseaux changent régulièrement leur politique d’affichage, donc vérifiez que les dimensions n’ont pas changé.

Les visuels sont particulièrement importants dans l’univers social média, ne les négligez pas ! Mais soyez très attentifs au respect des droits d’auteurs.

Un outil comme Canva peut vous être très utile pour en créer facilement (gratuit avec certains images à 1$). Et un outil gratuit tel que Picmonkepeut servir à retoucher des images pour créer une identité visuelle.

J’espère que cet article vous sera utile pour mieux comprendre l’univers de chaque outil et l’utiliser à bon escient.

Vous avez aimé ? Partagez SVP !

Sandra PEREZ – Harmony Com
Spécialiste en communication pour TPE

 

Harmony Com
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
1 Comments
Trackbacks to this post. Merci pour le lien.
Laissez un commentaire : votre e-mail ne sera jamais utilisé ! En laissant un commentaire, vous acceptez la politique de confidentialité du blog.

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»