. Où trouver du contenu de qualité à partager ? -

Où trouver du contenu de qualité à partager ?

Posted by Harmony Com 4 comments

Mis à jour en juillet 2018

Les réseaux sociaux sont basés sur l’échange de contenu. Mais beaucoup de TPE ont du mal à en trouver, ou ne partagent pas un contenu adapté à leurs objectifs et surtout, à leur audience.

Dans cet article nous allons donc voir comment mettre en place une mini stratégie de contenu pour devenir « la personne à suivre ».

contenu à partager

Définir ses objectifs

Pour trouver du contenu à partager, il faut déjà savoir ce que l’entreprise souhaite transmettre et pourquoi.

Elle doit d’abord se demander quels sont ses objectifs : se faire connaître, fidéliser, se démarquer de la concurrence, trouver de nouveaux clients, modifier son image… ?

Savoir ce que l’on souhaite permet de définir quel message global transmettre, puis le type de contenu le plus adapté.

Définir ses cibles (personas)

Beaucoup de TPE communiquent finalement avec des confrères (entre professionnels) ou connaissances, mais pas avec leur cible commerciale (prospects et clients). Elles partagent ainsi un contenu qui n’intéresse pas leur audience, ou se retrouvent avec des abonnés sans réel intérêt pour leur marque.

Exemples :

  • récemment, je suis intervenue auprès d’un client qui ne se rendait pas compte qu’il partageait des informations trop généralistes et locales, qui attiraient principalement des abonnés sans intérêt pour son entreprise. Il communiquait sur des sujets inadaptés, vers les mauvaises personnes
  • une indépendante publiait sans arrêt sur Facebook avec son journal (et non sa page), alors que sa clientèle est professionnelle. Elle était invisible pour sa cible, qui utilise surtout Twitter ou LinkedIn

Définir ses personas est essentiel pour sélectionner le bon contenu à partager : est-ce un homme, une femme, plutôt citadin, de quel âge, avec quel centre d’intérêt, qui utilise quel réseau social, cherche quel type d’information, etc… ?

personas

Suivre les bons comptes

Une fois que l’on sait ce que l’on souhaite partager et vers qui, on a une bonne idée du contenu à partager. Reste à le trouver…

Et là, il faut commencer par s’organiser en ne suivant pas n’importe qui (et surtout pas de followback automatique !). C’est un clé majeure pour se faciliter la vie ensuite !

Car bien souvent, vous trouverez les contenus pertinents chez :

  1. les influenceurs et leaders de votre secteur
  2. vos concurrents
  3. vos abonnés

On commence généralement par aller voir du côté des leaders du secteur d’activité pour voir ce qu’ils partagent et comment. Il ne s’agit pas de copier : ils ont généralement une audience très large et d’autres objectifs qu’une TPE qui se lance sur les réseaux sociaux. Il est juste question de prendre la température : que partagent-ils, comment, à quelle fréquence, quels horaires ?

On partage ensuite seulement le contenu adapté à sa cible.

Par exemple, je suis spécialisée TPE, alors que la plupart des leaders du domaine sont orientés « grands compte » ou grosse PME. Beaucoup de leurs partages ne sont pas du tout adaptés à mes abonnés. Il faut choisir avec soin ce que l’on va retransmettre, même chez les leaders.

Astuce : il est utile de regarder qui suivent ces leaders. On y trouve en général d’autres comptes très intéressants à suivre.

Nos concurrents plus expérimentés peuvent aussi être une source de contenu de qualité. On va nourrir petit à petit son compte avec un contenu adapté, qui apporte un vrai plus à l’audience, et la voir grandir.

Utiliser la recherche

Au début, on peut tout simplement chercher du contenu de qualité via :

  • un moteur de recherche (pour trouver un site ou blog auquel on s’abonne avec une newsletter)
  • un outil de veille ou curation (par exemple, Scoop it)
  • les groupes sur les réseaux sociaux (soigneusement sélectionnés par sujet)
  • des options spécifiques à un outil, tel que « découvrir » dans Twitter ou les hashtags

Notez qu’en créant des listes sur certains outils pour classer vos abonnés, vous obtiendrez un flux d’information sur un sujet spécifique qui vous épargnera pas mal de longues recherches. Par exemple sur Facebook, j’ai une liste « communication » avec seulement des professionnels de la communication, donc du contenu intéressant pour moi.

Astuce :
Scoop it est un outil formidable car contrairement aux réseaux sociaux, il est organisé par topics. Au lieu de suivre une entreprise sur tous ses topics, on peut (comme avec Pinterest) suivre seulement les topics qui nous intéressent. Quand j’ouvre Scoop it, j’ai ainsi un contenu de haute qualité qui tourne uniquement autour des sujets que je souhaite partager, et rien d’autre. Un gain de temps très précieux !

scoop it

Exemple de flux Scoop it

Utiliser ses abonnés

Encore une fois, on ne suit pas tout le monde en retour. Mais on prend le temps (si possible) d’aller voir qui s’abonne, et si le compte peut nous intéresser pour le suivre à notre tour.

C’est un procédé apprécié qui profite aux 2 parties. Je vais régulièrement visiter le profil de mes nouveaux abonnés, surtout sur Twitter ou Scoop it (mes 2 sources de prédilection), pour voir si je peux les suivre à mon tour.

twitter

Exemple de fil d’actualité Twitter utile

Conseil : il ne faut pas suivre ses amis, ou des comptes qui nous intéressent dans l’absolu. Mais bien des comptes liés à son entreprise et ses objectifs.

Séparer vie professionnelle et personnelle est important pour trouver ensuite facilement du contenu de qualité.
Pourquoi ?
Parce que sinon très rapidement, dans votre fil d’actualité, vous aurez un amoncellement ingérable d’informations trop variées et non pertinentes. Vous perdrez ensuite un temps dingue à trier tout ceci pour trouver enfin du contenu à partager.

On suit donc seulement les abonnés ou contacts avec un fil d’actualité de qualité ET pertinent pour son entreprise. Le reste est relégué à un compte personnel au besoin.

C’est juste un peu d’organisation à mettre en place au départ. Si vous êtes déjà avancé dans vos comptes de réseaux sociaux, il ne reste plus qu’à faire le ménage ! Cette opération prend un peu de temps, mais en fait ensuite gagner beaucoup sur le long terme.

Les outils d’alerte ou de tendances

Il est aussi possible de surfer sur des outils tels que Medium pour trouver de bons articles à partager.

Vous pouvez également utiliser :

  • des outils spécifiques comme BuzzSumo (payant pour être vraiment efficace)
  • des agrégateurs de contenu (flux RSS, etc…), par exemple Feedly (il faut se connecter via un réseau social ou autre) ou Reddit
  • les alertes Google, qui vous préviennent des articles pertinents sur un sujet donné
  • Google Trends, qui recherche les tendances sur un thème

Personnellement je ne les utilise pas car ce sont en général des résultats trop « tendance » ou américains, qui ne sont pas adaptés à ma ligne éditoriale. A chacun de voir si ces outils sont adaptés à l’audience visée.

Les newsletters

Ici aussi, on s’abonne seulement à des newsletters qui apportent une vraie qualité d’information.

On commence généralement par les ténors du secteur, les sites ou blogs de référence. Par exemple Emarketinglicious pour moi, d’Isabelle Mathieu, une référence des médias sociaux. Mais on peut de la même façon suivre des concurrents ou partenaires, qui vont nous apporter directement dans notre boîte mail un contenu de qualité à partager.

Dans le cas de concurrents, il ne faut pas croire que partager leur contenu va nous affaiblir. Les abonnés aiment voir que nous suivons ce qui se fait, que nous savons reconnaître la qualité (même si elle vient de la concurrence), sans de suite être sur la défensive en voulant jalousement garder son territoire. Ce qui leur importe est d’obtenir une information de qualité. De toutes façons, s’ils veulent aller à la concurrence : ils iront.

Et pour finir : notre propre blog professionnel. Il est évident que le meilleur contenu à partager est celui que nous avons produit, s’il est de qualité. Car il est le plus à même de créer de l’engagement : il montre qui nous sommes et nos compétences, donc ce que nous pouvons apporter à nos clients ou partenaires potentiels.

Prêt ? Partagez !

Sandra PEREZ – Harmony Com
Spécialiste en communication pour TPE

 

Harmony Com
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
4 Comments
Fév 26, 2015
21:57
#1 Isabelle :

Très touchée par ton commentaire Sandra. Merci :)

Fév 27, 2015
10:04

Avec plaisir Isabelle. Tu es une référence social média en France et en plus, une femme (ce qui est fort rare dans les leaders !).
Merci pour ton passage sur le blog et commentaire :-)

Trackbacks to this post. Merci pour le lien.
Laissez un commentaire : votre e-mail ne sera jamais utilisé ! En laissant un commentaire, vous acceptez la politique de confidentialité du blog.

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»