. L'interview e-commerce de BM Games -

L’interview e-commerce de BM Games

Posted by Harmony Com 0 comments

N.B. : hélas, pour des raisons personnelles, mes clients ont du fermer leur boutique e-commerce :-(

Il y a peu de temps, j’ai écrit cet article sur le-commerce, au vu des nombreux échecs constatés (qui pourraient souvent être évités). Car créer une boutique en ligne de qualité est loin d’être aussi simple qu’on le croit.

Les gérants de BM Games (Sabrina Mortellier et Jean-pascal Boulanger) en ont fait l’expérience, et partagent avec sincérité leur parcours.

Ils ont ouvert à la rentrée un site de jeux, rétro gaming, mangas et accessoires (qui doit encore être optimisé et finalisé).

BM Games

La boutique BM Games : jeux, rétro gaming, mangas…

Tout d’abord, présentez-nous le concept de votre boutique en ligne, et d’où est venue cette idée :

A l’origine nous étions très loin du projet de gréer une boutique en ligne traitant du jeu vidéo et des mangas. Notre toute première idée était de créer un gîte avec chambre d’hôte….

Il y a à peu prés un an d’attente entre la première idée et la création/mise en ligne du site. Nous avons pris le temps de bien réfléchir à ce que nous voulions faire et envisager quelques pistes.

Dans un premier temps nous avons pris des renseignements sur notre idée de gîte mais quand nous avons vu les frais engendrés, on a assez vite renoncé. Ayant tous deux cette volonté de monter une entreprise ensemble, nous avons commencé à regarder sur différents sites les possibilités de création de société, notamment les franchises, et de là nous sommes tombés d’accord pour prendre une franchise dans une société de jeux vidéo.
Les frais n’étaient pas excessifs, en tout cas nous pouvions nous en acquitter. Peu de temps avant la rencontre avec les directeurs, nous nous sommes rendus compte que si nous investissions nous-mêmes dans une société nous appartenant, nous pouvions économiser encore quelques « deniers ».

Deux gérants à parts égales : l’un passionné de jeux vidéo et fervent pratiquant depuis sa plus tendre enfance, et l’autre véritablement « fan » de mangas et ayant une importante culture de l’animation japonaise. Le concept était là : nous allions conjuguer nos passions et créer un style boutique qui n’existait pas vraiment là où nous habitons.

Nous nous sommes renseignés et avons fait les démarches nécessaires (business plan, inscription CCI, etc…). Et au vu des dépenses que cela engendrait, force à été de constater qu’une boutique en ligne, dans un premier temps, était beaucoup moins chère.

Voici dans les grandes lignes les démarches suivies dans le concept et la création de notre entreprise. Nous avons pris le temps de réfléchir et avons pu faire mûrir ce projet dans une direction satisfaisante.

BM Games jeuxQuels ont été les principales difficultés lors de la création de la première version, sur une plate-forme payante ?

La première vraie difficulté, en tout cas celle qui persiste, est le manque de connaissance : nous n’avions aucune idée sur la manière de créer un site de e-commerce.

Nous avons fait une recherche et trouvé l’hébergeur qui semblait être le plus simple d’utilisation et pas trop cher

L’élaboration de la première version a été longue, pénible et largement incomplète. De prime abord l’élaboration avait l’air simple, mais très vite on se rend compte que certains éléments sont figés (proportion de la bannière et du logo, bug sur l’ajustement…). De plus toutes les fonctionnalités dont nous avions besoin était payantes, en plus de l’abonnement mensuel au site hébergeur.

Au bout de quelques temps nous avions de plus en plus de doutes quant à notre e-boutique et peu de moyens et de connaissances pour contrôler la qualité professionnelle du site.

A partir de là, vous nous avez fait un audit du site, qui était suffisamment clair pour que des novices puissent le comprendre. Ainsi nous avons pu constater la perte de temps (et d’argent, ils vont de pairs) dont nous avons fait les frais à cause de cette ignorance, et probablement la « légère » précipitation dans nos choix de départ.

Après l’audit que j’ai réalisé, qu’avez-vous retenu des points essentiels qui posaient problème ?

Le manque de professionnalisme, au niveau visuel, était plus que flagrant.

Avoir une boutique qui propose des produits suffisamment variés et en plus avec une clientèle disponible quasi immédiatement, c’est génial. Maintenant quand la vitrine de cette boutique ne les met pas en valeur, le client ne sera pas attiré et, par voie de conséquence, ne permettra pas à votre activité de s’épanouir. Force était de constater que notre petite affaire ressemblait plus à un « blog » qu’à une boutique de gaming et mangas (visuels flous, description trop courtes etc…).

Nous avons donc suivi votre conseil. Nous avons contacté un hébergeur et nous avons créé un nom de domaine que l’on a acheté dans la foulée.
Ensuite, toujours sur vos suggestions, nous avons cherché une solution gratuite, un logiciel connu et reconnu (note : Prestashop), avec tout le nécessaire à la création. Et la mise en fonction était disponible gratuitement.

L’installation fut bien plus rapide et facile, beaucoup moins coûteuse (nous avons acheté quelques modules qui nous paraissaient indispensables, et plus facilement compréhensibles). En peu de temps nous avons pu realiser un site pro et aujourd’hui (1 mois et demi après) nous avons eu plus de 8500 visites.

En parallèle nous avons même eu la possibilité de créer une boutique sur une « market place » qui nous a permis de nous faire connaitre rapidement, le tout relayé sur des réseaux sociaux.

BM Games jeux mangas gaming

Des visuels représentatifs et attractifs

Que pensez vous des places de marchés (market places) : véritable apport pour un commerçant ?

Dans notre cas, cela nous a été très utile, notre projet étant une boutique en ligne. Et au vu des sommes investies, il nous fallait un retour sur investissement.

Après nous être renseignés sur différentes « market places », nous nous sommes inscrits (malgré les frais allant jusqu’à 15% par produit vendu et les droits de location d’un espace de vente). Très vite les ventes ont commencé et nous ont permis de pouvoir finaliser notre site un peu plus sereinement.

Pour en conclure, les « market places » peuvent être un bon atout pour une boutique qui débute : la pub, les évaluations clients (si elles sont positives, bien sûr), etc… Mais il ne faut pas oublier que dans ces marchés numériques, le client à TOUJOURS raison, même si votre travail a été fait correctement. Il suffit de tomber sur quelqu’un de malhonnête… Heureusement ça reste peu fréquent.

Quels développements prévoyez-vous pour le site et pour votre activité ?

Notre volonté d’ouvrir une boutique physique est bien présente. Nous avons pu constater que certains produits se vendaient très bien sur internet, par contre d’autres se vendent très peu. Mais en commerce physique ils auraient beaucoup plus de potentiel, étant donné que le marché est quasi inexistant dans notre département.

L’exemple concret, dans notre cas, se situe au niveau des « mangas » : nous en proposons un large choix, mais par internet le choix est encore plus vaste, avec des tarifs souvent très bas pour différentes raisons. Par contre avoir un endroit pour les acheter physiquement là où nous sommes, très peu de commerces en proposent, et avec un choix bien moindre que le nôtre.

Pour ce qui est du site, nous le laisserions en place mais nous quitterions assez rapidement la « market place ».
Enfin, si notre activité fonctionne bien, pourquoi ne pas envisager l’ouverture d’une deuxième boutique ?

BM Games produits jeux gaming mangas

Des catégories claires

Quels conseils donneriez-vous à des personnes souhaitant se lancer dans l’e-commerce ?

L’avantage certain que nous avons pu constater avec un e-commerce, est la possibilité de vérifier la viabilité d’une idée commerciale, quand la finalisation en est une boutique physique. De plus un e-commerce en parallèle d’une vraie boutique peut être une source complémentaire de revenus, avec des frais moindres et une clientèle plus large.

Il faut cependant bien garder à l’esprit qu’une boutique en ligne demande moins de frais, mais cela demande tout de même un gros investissement au niveau du temps (sauf si une tierce personne s’en charge, mais dans ce cas l’impact est financier) et des connaissances.

Le dernier point que nous jugeons important de mentionner, est l’entourage. Savoir s’entourer des bonnes personnes, sachant donner les bons conseils (payants ou non), est quelque chose de primordial. Et cela peut éviter des dépenses supplémentaires, qui n’auraient jamais eu lieu d’être.

Notre exemple est très parlant : la conception du premier site fût un fiasco et nous avons perdu de l’argent. Vous nous avez donné les bons conseils et nous sommes repartis sur de bonnes bases (note : merci, ça fait plaisir :-).

Voilà, de la façon la plus honnête possible, les impressions ressenties lors de la création de notre commerce.

BM GAMES

Sabrina Mortellier et Jean-pascal Boulanger

Merci à BM Games pour cette interview authentique.

J’espère qu’elle vous sera utile pour éviter des erreurs, parfois lourdes de conséquences pour une jeune entreprise.

Sandra PEREZ
Spécialiste en communication pour TPE

Harmony Com
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
Laissez un commentaire : votre e-mail ne sera jamais utilisé ! En laissant un commentaire, vous acceptez la politique de confidentialité du blog.

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»