. Je veux un blog pro ! (partie 1, avec infographies à télécharger) -

Je veux un blog pro ! (partie 1, avec infographies à télécharger)

Posted by Harmony Com 4 comments

Infographies à télécharger (et partager !) en fin d’articles.

Mis à jour en mars 2018

Aaaah le blog ! Indispensable aujourd’hui pour beaucoup d’entreprises.

Mais pourquoi donc ? Parce que c’est un outil gratuit ou peu coûteux, qui permet de :

  • montrer son expertise, gagner en crédibilité
  • drainer des visiteurs vers son site web (67 % de plus en moyenne)
  • améliorer son référencement (par la répétition des mots clés)
  • créer du lien avec ses prospects, clients et partenaires (avec les commentaires ou des articles invités notamment)
  • disposer d’un contenu de qualité à partager sur les réseaux sociaux
  • travailler son image de marque, cultiver son identité (notamment via le storytelling)

Mais créer un blog professionnel n’est pas si facile et surtout, chronophage.

Alors voici quelques conseils pour partir du bon pied et se faciliter la vie ensuite !

Préparer le terrain

Je ne saurais trop vous conseiller de bien réfléchir avant de vous lancer.

Beaucoup d’entreprises créent un blog à la va vite, car c’est la mode et qu’il « faut » en avoir un (dixit le marketing), pour ensuite déchanter et le laisser en plan. Mais elles donnent alors une très mauvaise image et abandonnent au passage leurs lecteurs, qu’elles ont pourtant été bien contentes de trouver (et solliciter) pour lancer leur activité. D’où l’article que j’avais écrit à ce sujet du reste.

questions blog pro

Alors question numéro un : va-t-on vraiment avoir le temps de gérer le blog (maintenance, commentaires, etc…) et de publier régulièrement ?

Car la régularité est essentielle pour qu’un blog soit réellement utile à l’entreprise. 1 fois par mois est un strict minimum, 1 fois par semaine minimum pour une démarche vraiment active.

Et soyons clairs : il y aura des bugs, des soucis techniques (voire du piratage), et il faudra bien souvent mettre les mains dans le cambouis (pardon le code). Donc soit on peut le faire soi-même (et là, les heures passent très vite !), soit on a un copain super sympa qui peut s’en charger, soit… il faudra payer quelqu’un à chaque fois pour intervenir. Ce qui peut revenir cher au final pour un blog « gratuit ».

Posez-vous aussi ces questions essentielles, trop souvent négligées :

  • a-t-on vraiment quelque chose d’intéressant à dire ?
  • qui va s’en charger ? (l’entrepreneur, un employé avec des qualités rédactionnelles suffisantes, un prestataire…)
  • une personne en interne sait-elle écrire pour le web ?

Dernier point : utiliser un outil « gratuit » (type WordPress) ne veut pas dire blog gratuit. Il faudra en général :

  • acheter un domaine et un hébergement (environ 25-30 € par an pour un blog modeste)
  • acheter un template de qualité (aux environs de 50 €)
  • prendre des extensions payantes
  • payer parfois un professionnel pour personnaliser le graphisme, ajouter / modifier des fonctions ou résoudre un problème technique

Ce n’est pas énorme, mais le dernier point peut vite faire grimper la note. 

Vous êtes certain(e) que vous souhaitez créer un blog ? Alors allons plus loin.

Partir sur de bonnes bases

Evitez de commencer sur des outils gratuits en ligne type Blogger, etc…

Certes, aucun risque technique, c’est facile et rapide à créer, d’où leur attrait. Mais ils ne donneront pas une image vraiment professionnelle et sont très limités (niveau graphisme et fonctionnalités notamment). A la limite, si vous n’êtes vraiment à l’aise avec la technique ou sans moyens financiers, préférez Tumblr (mi blog mi réseau social) ou la version en ligne de WordPress pour vous entraîner. Sachez que selon la solution utilisée, vous ne pourrez pas récupérer les articles donc pensez bien à les sauvegarder d’une façon ou d’une autre.

Sans grande surprise, je vais vous conseiller WordPress (celui qu’on installe, pas celui en ligne). Utilisé pour créer des sites, c’est à l’origine un outil pour blog. Il est parfaitement adapté à cet usage : plutôt facile à installer, à prendre en main, ultra paramétrable et puissant. Il vous en coûtera seulement un nom de domaine et un hébergement (choisissez un hébergeur sérieux type OVH, Gandhi, Amen…).

Mais méfiez-vous de l’installation en un clic chez les hébergeurs ! Ne faîtes pas comme moi (erreur de débutante en 2011 !), qui ai utilisé (sans le savoir) la base de données du module (très limitée) comme suggéré par défaut. Au lieu d’aiguiller vers la base de données de mon hébergement… Bloquéeà un moment donné pour dépassement (spam monstrueux qui a explosé la bdd malgré mes protections) avec en plus perte d’accès au blog : c’est ensuite une galère pour la déménager. Une petite erreur qui peut coûter cher au final (un des rares cas où j’ai dû faire appel à un webmaster).

Installez aussi de préférence WordPress à la racine du site et non dans un dossier comme suggéré en général.

Si vous le pouvez, installez WordPress sur le serveur sans passer par cette solution « en un clic » des hébergeurs. Vous aurez un outil à jour et mieux configuré dès le départ.

Vous l’avez installé ?

  • changez vite le mot de passe et l’identifiant par défaut (admin), avec par exemple Ithemes Security (en anglais)
  • paramétrez correctement (dans « réglages » notamment) : prenez le temps, vous en gagnerez ensuite
  • prévoyez de suite une solution de sauvegarde, même si votre hébergeur en propose une (perso j’aime bien WP Complete Backup qui sauvegarde tout mais manuel, et BackWPup qui sauvegarde l’essentiel mais programmable)
  • installez des extensions (plugins) de sécurité (anti-spam, Wordfence…)

Bref : faîtes bien le tour du propriétaire, avant de seulement penser à écrire un article.

Vous voulez éviter tout ce bazard ?

Si vous vous débrouillez en anglais : envisagez solution payante telle que Squarespace. Cet outil en vogue vous évitera tous les soucis techniques, pour un coût modeste.

Revers de la médaille : si un jour ils ferment ou changent leurs conditions, vous risquez de perdre des plumes au changement d’outil. Veillez dans ce cas à sauvegarder tout ce que vous pouvez régulièrement : articles, pages, abonnés de la newsletter, etc…

Créer un blog vraiment professionnel

On commence l’habillage du blog, et on va penser thème (template). Il en existe énormément, gratuits ou payants.

Mais attention aux thèmes dépassés, qui peuvent contenir du code malveillant ou plein de bugs, aux usines à gaz séduisantes (Divi, Avada…) finalement très complexes à utiliser, etc… Préférez un thème premium de qualité, plutôt simple, avec un bon support technique (surtout si vous êtes débutant). Themeforest et Elegant Themes sont souvent cités. Hélas, le seul créateur de thèmes français a fermé ses portes.

Theme Forest

Theme Forest

Prenez le thème qui convient à votre utilisation, pas celui à la mode ou très bien chez le voisin.

Ce thème devrait être si possible :

  • responsive design, pour s’adapter aux divers écrans (sinon prenez une extension pour mobile, type WP Touch)
  • à vos couleurs ou permettant une personnalisation (sinon il faudra bidouiller les css)
  • vous permettant d’inclure le contenu souhaité (notamment en terme de menus, footer -pied de page- et sidebar -barre latérale-)

Car la personnalisation d’un thème est délicate niveau code, on peut vite le massacrer. Et coûteuse si vous faîtes appel à un professionnel : choisissez votre thème avec grand soin.

> Astuce importante : installez de préférence (s’il n’est pas inclus dans le thème) un éditeur de page (page builder), type WP Bakery (ex Visual Composer, payant) ou SiteOrigin Page Builder (gratuit). Ils vous permettront de conserver la mise en page en cas de changement de thème. Car si vous utilisez les éléments de votre thème (galeries photos, icônes, tableaux, etc…), ils risquent fort de ne pas être reconnu par le futur thème : vous devrez tout reprendre !

> Et surtout, pensez à sauvegarder le thème et à créer un thème enfant avant de le personnaliser (des extensions existent pour éviter de bidouiller du code). Il permettra de conserver les modifications du thème en cas de mise à jour. Une astuce simple qui évite bien des ennuis ultérieurs.

Vous avez LE thème ? Maintenant va commencer le travail de fond pour vraiment construire le blog.

Créez des pages (fixes, et non des articles, comme celles tout en haut de ce blog) pour :

  • présenter le blog et son contenu (« à propos »)
  • présenter l’entreprise ou l’entrepreneur
  • proposer des moyens de contact

blog pro

Ces pages doivent aiguiller vers le site de l’entreprise. Le but est d’accueillir le visiteur, sans le projeter directement dans les articles. Vous pouvez ainsi diriger l’internaute vers la page « à propos » au lieu d’une catégorie d’articles, comme c’est le cas sur ce blog (« réglages », « lecture »).

Créez des catégories claires et évocatrices, et des sous-catégories au besoin. Par exemple : recettes salées, puis en sous-catégories, entrées, plats, apéros… Pensez à votre blog beaucoup plus fourni dans 2-3 ans : l’internaute doit pouvoir s’y retrouver. Autant commencer de suite à bien classer les articles. Evitez le classement par date : vous savez ce qu’il y a, vous, dans le dossier « juin 2012 » ? Par contre, catégorie « webmarketing », puis « réseaux sociaux », puis « Facebook », là c’est clair.

Voilà pour cette 1ère partie plutôt technique.

Dans la 2de partie, nous verrons comment créer un contenu de qualité pour disposer d’un blog vraiment professionnel et efficace !

Vous pouvez déjà en avoir un aperçu avec les infographies ci-dessous.

SUITE

Sandra PEREZ – Harmony Com
Spécialiste en communication pour TPE

blog pro

blog pro

 

Harmony Com
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
4 Comments
Nov 4, 2017
15:30
#1 Josiane :

Merci pour ce partage qui va m’aider dans mes choix et mes mises en page.
Je démarre en WordPress avec OVH. Prochaine étape mailing … Ce sera plus compliqué je pense. On m’a parlé de SendInBlue. Avez-vous testé? Qu’en pensez-vous?
En vous remerciant pour vos deux ouvrages

Nov 6, 2017
12:36

Bonjour,
J’ai proposé sur le blog un article sur diverses solutions, que vous avez peut-être déjà lu : https://harmony-com.fr/forum/quel-outil-utiliser-pour-newsletter-wordpress/
Je n’ai pas testé Sendinblue mais à ce que j’en ai lu, c’est une excellente solution. Française, complète, avec des tarifs compétitifs, simple, et qui permet de faire du webmarketing assez poussé (auto-répondeurs notamment). Les 9000 mails par mois gratuits ont juste une limite qui pose problème : 300 mails par jour…
Tout dépend de vos besoins. Vous pouvez lire cet excellent article sur cet outil pour plus d’infos : https://www.leptidigital.fr/webmarketing/sendinblue-7186/
Bonne semaine :-)

Trackbacks to this post. Merci pour le lien.
Laissez un commentaire : votre e-mail ne sera jamais utilisé ! En laissant un commentaire, vous acceptez la politique de confidentialité du blog.

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»