. Blog professionnel : se donner les moyens de ses ambitions ! -

Blog professionnel : se donner les moyens de ses ambitions !

Posted by Harmony Com 0 comments

Aujourd’hui je souhaite écrire sur ce sujet car je vois beaucoup de TPE qui créent un blog « au pif » et perdent finalement beaucoup de temps, voire de l’argent. Alors qu’un blog est un outil formidable s’il est bien utilisé.

Pour rappel vous avez un dossier complet ici pour créer et animer un blog professionnel efficace.

Alors il me semble important de rappeler qu’il existe 3 types de blogs (pour faire simple) :

  • le blog personnel, juste pour le plaisir
  • le blog professionnel, principalement du contenu pour soutenir l’activité
  • le blog que l’on veut monétiser

Et les exigences ne sont pas du tout les mêmes pour chacun !

Alors voici un rappel utile pour ne pas se faire d’illusions et surtout, se donner les moyens de ses ambitions.

blog professionnel

Le blog perso

Mon blog étant destiné aux TPE, je vais passer rapidement sur ce type de blog. Il s’agit bien sûr du blog que l’on crée et alimente pour le plaisir, en général par passion (cosmétiques maison, chiens, sport, alimentation saine, etc…).

Ce blog est très facile à créer : un outil en ligne gratuit suffit. Pas besoin de se soucier du SEO, de rédaction web, etc… Le bouche à oreille fait vite son travail parmi les passionnés si le blog est de qualité.

Un tel blog peut d’ailleurs se transformer en activité indépendante s’il marche fort. Mais là, on passe à un autre niveau d’exigence !

Le blog professionnel

Il s’agit d’un blog comme celui-ci. Son but est principalement de créer du lien avec des prospects et clients, en montrant son savoir-faire.

Seulement pour être crédible, il va falloir au minimum :

  • installer un outil tel que WordPress sur un hébergement de qualité, pour que le site soit rapide à charger, sans publicité et de qualité côté code
  • choisir un thème graphique (template) responsive design (qui s’adapte aux diverses tailles d’écran), adapté à l’activité et aux ambitions (menus, emplacement publicitaires, graphisme…). Puis le personnaliser aux couleurs de l’entreprise un minimum
  • bien penser la structure du blog (catégories, pages…)
  • définir une ligne éditoriale, pour écrire des articles qui attirent la bonne audience et sont vraiment intéressants pour elle (beaucoup d’indépendants parlent juste de leur passion et attirent… des gens du métier, donc des concurrents !)
  • alimenter régulièrement le blog (minimum 1-2 articles par mois, 1-2 par semaine pour un blog comme celui-ci)
  • apprendre la rédaction web et le SEO
  • mettre en place une newsletter
  • créer une « aura » autour du blog avec échanges de liens, référencement sur des outils / annuaires adaptés et surtout, réseaux sociaux

C’est vraiment le minimum ! J’insiste sur ce point, car on peut penser qu’on souhaite « vendre notre soupe » et que les prestataires exagèrent dans ce but. Mais non !

Il faut bien comprendre qu’ici, nous ne sommes pas sur des ambitions style 50 000 visiteurs / mois (même si c’est possible, si vraiment le blog est passionnant ou unique). Mais juste sur un blog professionnel, qui va attirer des clients potentiels et / ou prescripteurs. Autrement dit, être réellement utile.

blog faîtes bouger vos idées

Faîtes un tour sur le blog d’Audrey pour des conseils webmarketing sympas

Parce que pour une démarche plus ambitieuse, avec du webmarketing, il va falloir aller plus loin avec notamment :

  • une connaissance plus poussée du SEO
  • des échanges de liens, contacter des blogueurs influents pour qu’ils partagent notre article qui les citent, etc…
  • créer au moins un « lead magnet« , ce qui veut dire produire un contenu de qualité attractif + mettre en place des auto-répondeurs + en faire la promotion (comme les guides gratuits que je vous propose)
  • faire de la publicité Facebook ou autre, de la vidéo ou des podcasts, des infographies, etc…

Je vous laisse voir des blogs de ce type, tels que Webmarketing Conseil de Rudy Viard. Oui il est parvenu à attirer 250 000 visiteurs mensuels en moins de 2 ans. Mais ce n’est vraiment pas à la portée de tout le monde.Rudy Viard webmarketing Conseil

Dans des domaines très concurrentiels (c’est à dire la plupart aujourd’hui), on ne peut plus se contenter de « l’à peu près ». De pondre un article de temps à autre avec un seul partage social. Il va falloir beaucoup plus d’efforts (et de temps) pour que le blog soit réellement efficace et apporte des clients. Parce que soyons clairs : on le crée généralement dans ce but.

Je sais : personne n’a envie d’entendre ceci. Il est plus cool et facile de dire c’est simple, créez un blog en 15 mn, vous allez gagnez 3000 euros / mois en moins de deux, etc…

Seulement ce n’est pas réaliste.

Un blog approximatif demandera peu de temps certes, mais ce sera probablement fait en pure perte ! Il vaut mieux alors se tourner vers d’autres outils, car le choix est vaste aujourd’hui.

Le blog monétisé

Ici on parle de gagner sa vie avec son blog, ou au moins de quoi mettre du beurre dans les épinards. Et déjà, il faut être clair au départ sur son objectif. Car encore une fois, les exigences ne seront pas les mêmes.

Un blog monétisé doit être bien pensé dès le départ pour :

  • attirer précisément la bonne audience
  • fournir un contenu de grande qualité, de nature à convaincre à de passer à la caisse (aimer / partager est une chose, payer en est une autre !)
  • l’aspect monétisation (technique, graphisme, marketing…)

En effet pour vendre directement via un blog, il faut qu’il soit très attractif et convaincant (avec notamment des éléments pour rassurer le client, résultats, témoignages…).

Pour vendre directement via un blog, il faut qu'il soit très attractif et convaincant !Click to Tweet

Pour de rares exceptions, la monétisation peut se faire simplement, avec des opportunités qui se présentent. Mais il faut être conscient que c’est aujourd’hui très rare dans un monde où les blogs pullulent.

Pour la quasi totalité des blogs de ce type, il faudra définir un tunnel de vente et travailler soigneusement sa proposition de valeur. Car ni vous ni moi ne sortons notre carte de crédit facilement sur Internet !

Le blog devra être capable techniquement d’accueillir de quoi le monétiser : publicités, affiliation, statistiques poussées, articles sponsorisés, vente de produits ou services, de formations, espace membre payant, etc…

Voici un blog qui cartonne et qui a permis à sa créatrice, Margaux Klein, de connaître une réussite exceptionnelle, surtout dans un domaine hyper concurrentiel (forme / fitness) :

site margaux klein

Monétiser un blog pour en vivre à 100 % n’est vraiment pas simple. Quant à gagner des milliers d’euros par mois, oui c’est possible, bien sûr. Mais il faut s’en donner les moyens !

Les questions à se poser

Pour résumer, demandez-vous :

  • de combien de temps je dispose par semaine / mois ?
  • quels sont réellement mes objectifs, mes ambitions ?
  • que faut-il pour les accomplir ? (soyez réaliste)
  • que puis-je faire moi-même, et que vais-je devoir sous-traiter ou apprendre (gratuitement ou non) ?
  • quel sera le coût ? (hébergement, domaine, template premium, formations, plugins, outils marketing payants…)

Cette réflexion est importante pour ne pas se faire d’illusions et perdre son temps avec un blog qui non content n’aura pas le succès escompté, mais risque en plus de ternir l’image de l’entreprise. Certains blogs font fuir le client potentiel plus qu’autre chose.

Je peux vous dire que je tiens ce blog depuis 2011, qui n’est pas monétisé et plutôt simple. Et c’est déjà beaucoup de travail et de connaissances à acquérir !

Etes-vous prêts à mettre les mains dans le code, à vous battre avec des bugs (si, si, inévitables !) ? Saurez-vous créer un lead magnet efficace ? Des séries de mails qui vendent ? Etes-vous à l’aise pour écrire pour le web ? Sinon, avez-vous les moyens de faire appel à des prestataires qualifiés ?

Beaucoup de TPE créent un blog parce qu’on leur a dit « qu’il faut », que c’est super. Oui en effet. Mais seulement si le blog est professionnel et bien tenu…

Si vous n’êtes pas prêts à vous investir suffisamment : pensez (selon vos facilités et compétences) à une chaîne Youtube, à du live sur Facebook, à de la publicité Facebook, à des podcasts, des infographies, un ebook, des webinaires… Voire à écrire pour d’autres sites et blogs. Mais ne lancez pas un blog pour le laisser tomber en moins de deux ou le « nourrir » une fois par trimestre : vous décevrez vos lecteurs, qui rappelons-le, sont des clients (ou partenaires / prescripteurs) potentiels.

Il est important de choisir les outils qui vous correspondent, et pas ceux qui sont à la mode !

Sandra PEREZ – Harmony Com

 

services web Harmony Com

 

Harmony Com
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
Laissez un commentaire : votre e-mail ne sera jamais utilisé ! En laissant un commentaire, vous acceptez la politique de confidentialité du blog.

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»