. Comment optimiser ses profils de réseaux sociaux pour le référencement (SMO) ? -

Comment optimiser ses profils de réseaux sociaux pour le référencement (SMO) ?

Posted by Harmony Com 0 comments

Vous l’avez certainement remarqué : quand vous effectuez une recherche de personne ou d’entreprise sur Google, vous trouvez souvent une page de réseau social (Facebook, Viadeo, LinkedIn…) en tête de résultat, avant même le site web ou le blog.

Preuve qu’avoir un profil de réseau social de qualité est un vrai « plus » pour le référencement (SEO). On parle alors de SMO : social media optimization. C’est à dire l’optimisation des réseaux sociaux pour être mieux référencé. Ils vont aussi créer une trame autour du site (avec un blog c’est encore mieux), avec diverses portes d’accès, pour le rendre plus visible.

Chaque réseau social permet ou non certaines optimisations. Voici de quoi obtenir des profils vraiment efficaces pour être trouvé via des outils de recherche.

SMO

Travailler les titre / nom de page

Selon le réseau social utilisé, vous pourrez plus ou moins personnaliser l’adresse / nom de page, ou le titre du profil.

Choisissez un nom évocateur : le nom de l’entreprise en général, avec au besoin la localisation ou l’activité si c’est possible, et selon vos objectifs commerciaux.

Ce nom sera repris dans l’URL (adresse du profil) : plus facile à mémoriser, il donne aussi un côté plus professionnel au profil. Parfois vous pourrez utiliser le tiret, très utile pour séparer les mots clés (qui seront ainsi bien compris par les outils de recherche). Quand c’est le cas, préférez alors « nom-activité » ou « nom-localisation » plutôt que « nomactivité » tout collé. Soit dit en passant, c’est aussi valable pour les noms de domaine !

nom page Facebook

Page Facebook Neocamino

Soigner la bio / description

Il s’agit d’un l’élément primordial pour être bien référencé, car c’est ici que vous allez pouvoir caser un maximum de mots clés (sans exagérer).

Sur Twitter ou Pinterest, la bio est très minimaliste. Utilisez un maximum de caractères disponibles pour caser votre activité, mais surtout :

  • votre « plus », votre différence
  • des mots clés, voire 2-3 hashtags pertinents (surtout sur Twitter)

Voici par exemple le travail effectué sur le nouveau profil Twitter de mes clients d’Oxynomia :

twitter Oxynomia

Conseils :

  • ne donnez pas le lien du site web s’il est déjà prévu dans un autre champ (comme ci-dessus sur Twitter) : vous perdriez inutilement de la place
  • évitez le « tout english qui en jette », c’est plutôt ridicule en dehors d’une réelle utilité pour l’entreprise
  • restez simple et naturel : ne vous auto-proclamez pas « roi de ci », « grand expert de ça » ou CEO, alors que vous êtes juste un freelance
  • pensez à mentionner le blog s’il est vraiment important dans votre démarche commerciale, ou tout autre élément crucial : distinction, livre…

Pour les bios plus longues (comme sur Facebook ou Google Plus) :

  • profitez-en pour être vraiment clair sur qui vous êtes, ce que vous proposez, à qui, et sur votre différence. Utilisez les mots clés définis au préalable pour votre activité, de façon naturelle
  • soyez clair, aérez et hiérarchisez l’information : le tout doit être facile à lire et à comprendre, même dans la rue sur un smartphone
  • n’oubliez pas le lien vers le site, le blog, et les autres réseaux sociaux
  • présentez au besoin une offre spéciale qui arrive sur une landing page, ou toute autre offre réservée aux abonnés sur cet outil, un guide gratuit, ebook, etc…

C’est d’autant plus important sur Google Plus, qui est référencé par Google (y compris les publications).

Voici un exemple de travail réalisé avec SJ Scribe :

Facebook SJ Scribe

La « longue description » de la page Facebook SJ Scribe

Et sa « brève description », qui doit présenter l’entreprise en un clin d’oeil :

Facebook SJ Scribe

Pour LinkedIn et Viadeo :

  • faîtes un résumé soigné et attractif, avec mots clés, liens, etc…
  • renseignez bien votre parcours (expérience)
  • ajoutez des compétences et/ou mots clés
  • peaufiner la « phrase d’accroche » sur Viadeo, le titre du poste avec LinkedIn

Sur Pinterest : choisissez avec soin le titre de vos tableaux et donnez-leur une description avec des mots clés.

Pour les albums ou portfolio sur certains outils, même traitement : un nom clair, un classement utile au visiteur, et une description avec mots clés. Idem pour les images postées, par exemple dans les albums Facebook : donnez  si possible une description.

album Facebook

L’album photos d’Objectif Seychelles

 

titre image Facebook

Description d’image dans un album Facebook

Et bien sûr : soyez cohérent entre tous ces profils. Variez le contenu pour l’adapter un peu à chaque outil, mais ne changez pas votre discours sur le fond. Utilisez des variations sémantiques pour multiplier (sans trop) les mots clés et vous donner plus de chances d’être trouvé. Les internautes auront souvent le choix entre diverses expressions clés pour trouver une même profession : essayez de cerner les principales pour en parsemer vos profils, le site, le blog…

Soyez cohérent dans vos publications

Ce qui fera bien souvent la différence, ce sont les publications.

Mettez en place une ligne éditoriale et ne vous en écartez pas. Plus vous resterez centré autour de peu de sujets (voire un seul), mieux vous serez référencé grâce à la récurrence des mots clés.

Par exemple pour moi : principalement la communication bien sûr, avec du webmarketing forcément lié. Dont beaucoup de social media, un peu moins de site web / blog et SEO. Ce sont donc les hashtags principaux que je vais aussi utiliser.

tweet cloud

Réalisé avec l’outil gratuit http://www.tweetstats.com/

Vous pouvez bien entendu publier l’actualité de votre entreprise, un coup de coeur, etc… Mais la grande majorité des publications doit rester centrée sur votre sujet de prédilection, c’est à dire votre activité : la boulangerie, le secrétariat, la rédaction, la création de site web, etc…

Ne polluez votre ligne éditoriale avec ces erreurs fréquentes :

  • adaptez la longueur de la publication au réseau social : ne soyez pas trop laconique sur Facebook ou Google Plus, qui vous laissent de la place pour vous exprimer et caser des mots clés (exit le lien sans même un commentaire ou hashtag !)
  • relisez, vérifiez : on voit encore passer beaucoup de publications qui ne sont compréhensibles… que par leur créateur. Elles ne risquent pas d’améliorer leur référencement
  • supprimez les notifications automatiques à la moindre mise en relation ou changement du profil
  • évitez de lier les comptes de réseaux sociaux : une publication Facebook ne ressemblera souvent à rien sur Twitter. Inutile, mal référencée, elle lassera aussi votre audience

Ne faîtes pas l’impasse sur les hashtags : oui il faut quelques secondes de plus, mais ils sont très importants pour être trouvés au sein d’un outil. Il vaut mieux publier moins, mais bien. Ils influencent les visites sur votre profil (qui sera plus facilement trouvé), votre popularité (en gagnant ainsi des abonnés qui ont effectué une recherche sur un sujet donné), et à terme, font remonter votre profil dans le classement des outils de recherche. Sans parler de Twitter et Google Plus, dont les publications sont directement indexées par Google à présent. Une véritable opportunité pour optimiser son référencement.

Pour Pinterest : ne vous contentez pas d’épingler sans regarder la description. Elle est rarement optimisée : prenez le temps de la modifier au besoin, et d’ajouter 1 à 3 hashtags.

Tout ceci va créer une synergie, relier vos profils entre eux, avec le site et le blog. Et c’est cette synergie aujourd’hui qui donne les meilleurs résultats. Elle est bien plus efficace que les prises de tête hyper techniques ! Oui il y a des bases SEO, que vous trouverez ici. Mais ensuite, c’est surtout la qualité du contenu publié qui fera la différence (d’où l’importance du marketing de contenu).

Voilà des conseils simples à appliquer, pour booster gratuitement votre référencement !

Sandra PEREZ – Harmony Com
Spécialiste en communication pour TPE

 

conseil réseaux sociaux

 

 

Harmony Com
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
Vous avez aimé ? Laissez un commentaire, votre e-mail ne sera jamais utilisé !

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»
Recevez les derniers articles chaque lundi, et rien d'autre !
Je m'abonne
22 Partages
Tweetez
Partagez2
Partagez17
Enregistrer3
+1