. Pourquoi mon site web ne marche pas ? Les 4 grandes raisons -

Pourquoi mon site web ne marche pas ? Les 4 grandes raisons

Posted by Harmony Com 2 comments

Ca semblait simple pourtant de créer un site Internet… Oui mais…

Je travaille depuis 99 sur le web et j’ai été webmaster pendant des années. Autant dire que c’est une question récurrente : mais pourquoi ça ne marche pas ??? Question existentielle pour beaucoup d’entrepreneurs !

Aujourd’hui, j’audite régulièrement des sites pour trouver « ce qui cloche ». Et voici les raisons fréquentes pour lesquelles un site Internet n’a pas les effets escomptés.

pourquoi un site web ne marche pas

I Une offre déficiente

On commence par un élément marketing, mais tellement fréquent que je ne peux faire autrement que de le citer.

Et oui, il y a en vrac :

  • la fausse bonne idée (on n’a pas pensé à un problème réglementaire, sous-estimé certains freins, imaginé un besoin ou une envie inexistants en réalité chez le client potentiel, etc…)
  • la bonne idée mal développée : très fréquent, surtout chez les indépendants. Pas d’étude de marché, pas d’accompagnement, et au final, de grosses erreurs commerciales pour certains. L’idée est bonne, mais encore à l’état embryonnaire, ou pas assez travaillée pour être vraiment exploitable commercialement
  • la bonne idée mal présentée : un cas très fréquent ! Chacun son métier : entre savoir-faire et faire savoir, ce n’est pas la même chose. Beaucoup de freelances le découvrent trop tard : ils n’ont pas su « se vendre », mettre en avant leurs compétences, trouver leur « plus » commercial

Mon bagage marketing fait que je ne peux m’empêcher de râler en voyant qu’il y a un potentiel complètement sous-développé, voire qui n’a aucune chance d’éclore.

Méfiez-vous de la facilité de créer une entreprise : être entrepreneur, c’est aussi un métier. Il faut être polyvalent. De là à tout faire soi-même (souvent par manque de moyens financiers)… C’est une erreur fréquente qui peut conduire une entreprise droit dans le mur.

Faîtes-vous aider au besoin par un prestataire spécialisé dans le domaine qui vous pose problème, une CCI, une Boutique de gestion ou autre. Sinon, montez un dossier en béton pour trouver le financement adéquat. Mais ne vous lancez pas avec des manques de compétences trop lourds, sans pouvoir les combler en externe : c’est amputer votre entreprise d’une bonne partie de ses chances de réussite !

L’internaute arrive ainsi sur un site qui lui présente une offre… qui ne l’intéresse pas, tout simplement. Ici ce sont les bases marketing qu’il faut revoir (voir marketing MIX) pour partir sur une offre bien pensée.

Nous allons développer ce dernier point qui relève vraiment de la communication, très courant chez les TPE.

II Une offre mal présentée

« The » cas par excellence : le potentiel est là, mais n’est pas développé.

L’idée est bonne, il y a des clients potentiels, mais l’entreprise ne communique pas :

  • auprès des bonnes personnes
  • avec les bons supports
  • de la bonne façon

L’entrepreneur a son métier, ses compétences, et il croit souvent pouvoir les « vendre » seul. Sauf que peu d’entrepreneurs ont vraiment la fibre commerciale.

On va donc trouver des sites :

  • très mal rédigés
  • avec des visuels inadaptés
  • sur lesquels l’internaute se perd
  • avec des arguments commerciaux absents ou inadaptés…

Beaucoup d’entreprises se font énormément de tort à travers leur communication, en ligne notamment. Internet c’est facile, c’est gratuit, allons-y gaiement ! Et sans s’en rendre compte, l’entreprise saborde son image et n’envoie pas du tout le message espéré.

Exemple : le cas fréquent des consultants freelances, pourtant très compétents et expérimentés en général. Mais qui se présentent davantage avec des compétences comme un salarié, plutôt qu’avec une offre commerciale qui va intéresser des professionnels. Une bonne partie ne passe pas les 5 ans principalement pour cette raison !

Tweet: Une offre mal présentée : l'une des 4 raisons principales pour lesquelles un site web ne marche pas !

Le cas le plus fréquent : le « bénéfice client » n’est pas mis en avant.
L’internaute parcourt le site… et n’y voit pas son intérêt. Il lit des caractéristiques techniques ou énumération de compétences, de services, qui ne lui disent pas quel bénéfice il va tirer du produit ou de la prestation. Il peut s’agir de gagner du temps, de l’argent, de se faciliter la vie, d’obtenir une reconnaissance sociale, d’acquérir des connaissances, , etc…

2d cas très fréquent : une rédaction non optimisée pour Internet.
Beaucoup de sites se consultent aujourd’hui sur outils mobiles (avec des lecteurs souvent distraits car se trouvant n’importe où). Mais même sur PC, Internet fatigue plus qu’un support papier. Les internautes vont ainsi scanner plutôt que lire. C’est pour cette raison qu’il faut adopter des techniques d’écritures différentes d’un dépliant ou du livre. C’est la rédaction web, dont vous trouverez les principes ici.

On trouve souvent aussi ces erreurs courantes :

  • un graphisme déplaisant ou inadapté, qui fait amateur, etc…
  • un menu peu clair voire illogique
  • beaucoup de texte sans intérêt, qui répète la même chose X fois
  • l’absence d’optimisation pour le référencement
  • des images de piètre qualité
  • des coquilles, etc…

En moins de 10 secondes un internaute se fait un avis sur un site ! Les erreurs ne pardonnent pas.

Les 2 buts majeurs d’un site, rarement atteints, sont :

  • rassurer (donner confiance)
  • donner envie (provoquer le désir pour le produit ou service)

Or pour rassurer, il faut notamment :

  • se présenter de façon professionnelle : point qui semble évident, mais qui laisse souvent largement à désirer
  • donner toutes les précisions nécessaires sur la forme légale, les tarifs, une éventuelle certification, etc…
  • donner des outils de contact suffisants
  • présenter les mentions légales (obligatoires)
  • justifier des compétences ou de l’expérience annoncés

Pour donner envie, on sera davantage sur le graphisme et sur les bénéfices de l’offre.

pourquoi un site web ne marche pas

III Les problèmes techniques et légaux

Notons que parfois, c’est tout simplement un mauvais choix sur la solution utilisée pour créer le site web qui pose problème. Méfiez-vous des solutions en ligne, gratuites ou non : certaines sont de très bonne qualité et peuvent suffire à de nombreuses TPE.

Seulement elles présentent souvent les mêmes faiblesses si elles ne sont pas utilisées correctement :

  • pas de nom de domaine propre (ou en supplément)
  • un graphisme parfois vieillot, banal, et peu de choix en général
  • un code de mauvaise qualité, qui joue sur l’affichage du site, sa compatibilité notamment, mais aussi sur le référencement (la vitesse d’affichage étant aussi prise en compte)
  • une publicité souvent envahissante, que l’on peut parfois enlever avec un supplément
  • un hébergement non maîtrisé, qui peut jouer sur l’affichage du site (voire le rendre indisponible)
  • une personnalisation moindre

Alors renseignez-vous soigneusement avant de vous lancer avec ces solutions, même payantes.
Et n’hésitez pas à prendre les options pour obtenir :

  • votre propre nom de domaine
  • un graphisme correct (si possible responsive design)
  • un site sans publicités

Vous pouvez voir ici mon article pour créer un site efficace pour plus de précisions. Et celui-ci spécialisé pour les sites e-commerce.

Concernant les problème légaux, ils sont très fréquents sur les sites e-commerce ! Notamment à cause de la nouvelle Loi Hamon : beaucoup de sites n’ont pas été mis à jour en conséquence.

De façon générale, il faut être attentif à :

  • exposer les mentions légales, obligatoires
  • déclarer une newsletter à but commercial à la CNIL et le signaler sur le site (noter le numéro donné par la CNIL)
  • mentionner les éventuelles informations liés à une profession réglementée, etc…
pas de mentions légales

Un site sans informations sur l’entreprise ni mentions légales = méfiance !

IV Un site isolé sur la toile

Imaginons à présent un site bien conçu, agréable. Oui mais :

  • il n’a pas de blog
  • il n’a aucun lien vers les profils de réseaux sociaux
  • il ne présente pas de boutons de partage
  • il n’a fait l’objet d’aucune promotion ou SEO : il a juste été soumis à mister Google

Et là, le site ne donne pas grand chose car il est tout simplement invisible sur la toile !

Il faut être conscient que dans la plupart des secteurs, la concurrence est rude et tout le monde ne peut pas être en 1ère page de Google. Or au delà de la 3ème page de résultats, un site est à peu près invisible.

Ce qui signifie qu‘il faut faire connaître le site autrement que via les outils de recherche. D’autant qu’un référencement de qualité coûte très cher, ou prend du temps, même avec une optimisation impeccable.

Il va donc falloir utiliser des relais pour faire parler du site :

  • un blog si possible (il augmente jusqu’à 67% les visites d’un site)
  • les réseaux sociaux (bien choisis et bien utilisés)
  • ses supports print (et oui : mentionner le site sur sa carte de visite, son dépliant, etc…)
  • faire des échanges de liens avec d’autres sites de qualité et complémentaires
  • passer quelques communiqués de presse
  • réaliser au besoin de la publicité payante sur les outils de recherche et / ou les réseaux sociaux
  • utiliser son relationnel pour faire connaître le site
  • participer sur d’autres blogs, des forums, etc…

Tweet: Pourquoi mon site web ne marche pas ? Les 4 grandes raisons !

Tout ceci va tisser une toile autour du site avec différents points d’accès. Le visiteurs pourront ainsi trouver le site de diverses façons : en parcourant un blog, un forum, par un contact Facebook, etc…

Il faut donc faire vivre le site pour lui donner une réelle visibilité !

 

Voici donc les 4 grandes erreurs de beaucoup de petits sites aujourd’hui.

Ne sous-estimez pas l’impact de ces erreurs sur vos visiteurs : la concurrence est grande. S’ils ne trouvent pas très vite sur votre site ce qu’ils recherchent, ou qu’il leur déplaît d’une façon ou d’une autre, ils partent ! Et environ 40% de ces personnes, déçues, ne reviendront jamais sur le site quoi que vous fassiez…

Créer un site de qualité demande beaucoup de temps et pas mal de connaissances. Si vous souhaitez être accompagné pour le réaliser, contactez-moi !

Sandra PEREZ – Harmony Com
Spécialiste en communication pour TPE

 

Harmony Com
email
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
2 Comments
Nov 26, 2014
10:47
#1 Brigitte :

Merci pour ces bons conseils!

Nov 26, 2014
1:00

Avec plaisir Brigitte :-)

Vous avez aimé ? Laissez un commentaire, votre e-mail ne sera jamais utilisé !

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»
Recevez les derniers articles chaque lundi, et rien d'autre !
Je m'abonne