. Do you speak web ? Comment écrire pour Internet -

Do you speak web ? Comment écrire pour Internet

Posted by Harmony Com 0 comments

Et oui, l’écriture n’est pas la même sur Internet et sur papier.

Beaucoup d’entreprises se lancent sur le web sans le savoir, et proposent ainsi des textes qui ne sont pas adaptés à leurs visiteurs, ni au référencement.

Car il faut savoir que le contenu (le texte donc) est capital pour être bien référencé. Pensez avant l’écriture à définir les mots clés importants pour votre site, pour un article, de façon à les intégrer au texte (sans exagérer, le langage doit rester fluide et naturel).

Pourquoi changer sa façon d’écrire sur Internet ?

1) Un internaute ne lit pas tout

Il faut savoir que sur Internet, plus on descend dans la page, moins les informations ont de chance d’être lues. C’est un fait : l’internaute lit plutôt en diagonale et se lasse vite. Il lira plutôt les titres et ce qui ressort (gras, couleur, sous-titres…) : bref ce qui lui permet une lecture rapide.

2) Le visiteur lit souvent mal des écritures sur écran

Pour beaucoup de personnes, la lecture sur un écran est moins agréable et facile. Il vous faudra donc être très clair dans votre message car elles ont tendance à lire vite et… mal il faut bien l’avouer.

C’est ainsi : les internautes sautent vite des mots et font tout aussi vite des associations hasardeuses. Plus vous serez précis et concis, moins vous aurez ce type d’inconvénient.

3) Un internaute est souvent pressé et peu attentif

Soyons réalistes : beaucoup d’internautes consultent aujourd’hui des sites à partir de leur smartphone ou tablette, c’est à dire à peu près n’importe où ! Le visiteur mange ou regarde la TV d’un côté, et surfe de l’autre. Il regarde un site entre 2 rendez-vous, en préparant le repas d’une autre main à la maison, dans une salle d’attente peu confortable, etc…

Bref : l’internaute est rarement attentif et disponible.

Il faut donc lui délivrer un message clair, pertinent et concis, sous peine de le perdre très rapidement. Mais il est aussi conseillé de lui faciliter la lecture avec par exemple un texte aéré, une police ou couleur agréable.

Ecrire pour le web

Comment écrire pour le web : 10 conseils simples

  1. Soignez le titre : essayez d’y placer les mots clés essentiels et utilisez les balises H1, H2, etc… pour faciliter le travail de moteurs de recherche, donc pour aider votre site à être mieux référencé, sur les bons mots clés
  2. Faites éventuellement un petit paragraphe qui va résumer le contenu du texte
  3. Mettez toujours les informations importantes ou d’actualité en haut de page et rendez-les très lisibles par leur taille, police et couleur : plus on descend vers le bas de la page, moins vos textes auront de chance d’être lus
  4. Utilisez des titres, sous-titres, les retraits, puces et numérotation, du gras, une couleur au besoin pour ce qui est important : hiérarchisez l’information et rendez la facile à lire
  5. Reprenez les mêmes couleurs et mise en page tout au long du texte pour guider l’internaute dans sa lecture en lui fournissant une trame : souvent il sautera des paragraphes pour lire seulement ce qui l’intéresse. Il doit donc savoir ce qu’il va trouver dans ce paragraphe
  6. Exprimez si possible une seule idée par paragraphe
  7. Utilisez des images : on le dit souvent, elles valent 1000 mots ! Très appréciées des lecteurs, elles seront aussi utiles au référencement si vous leur apposez une balise ALT (texte alternatif), une légende au besoin, un titre avec des mots clés. Par exemple la petite image ci-dessus que j’ai réalisée : elle est sympa non ? Si la personne ne lit pas toute cette liste, elle aura quand même l’essentiel
  8. Soignez l’orthographe et la grammaire : ce n’est pas parce qu’on est sur Internet qu’il faut utiliser un « langage SMS » ou trop familier. Pensez avant tout à faciliter la lecture au visiteur, qui se découragera vite s’il doit déchiffrer des abréviations, ou devant un texte plein de fautes
  9. Posez des liens qui aident au référencement (au sein de votre site ou blog c’est encore mieux), et si possible rajoutez une description claire, avec les mots clés importants
  10. Citez vos sources et respectez le copyright des images : ce n’est parce qu’elles sont sans mention sur un site ou blog que vous pouvez les utiliser ! Ce site ou blog en est peut-être le créateur ou les a achetées sur une banque d’images comme Fotalia : vous devrez faire de même dans ce cas, ou poser la mention de copyright pour beaucoup d’images gratuites

 Vous avez aimé cet article ? Partagez-le SVP !

Sandra PEREZ – Harmony Com
Spécialiste en communication pour TPE

 

Harmony Com
email
The following two tabs change content below.
Sortie d'une école de commerce (marketing et gestion), après quelques expériences commerciales, je suis tombée dans le web dès 99. Webmaster freelance dès 2004, j'étais déjà spécialisée TPE ! Avec le web 2.0, j'ai repris une activité plus conforme à mes compétences : la communication pour TPE. Ma philosophie : du sur mesure qui va à l'essentiel ! Conseil / accompagnement - Rédaction commerciale - Social média - Print / logo
Vous avez aimé ? Laissez un commentaire, votre e-mail ne sera jamais utilisé !

Nom

Email

Site web

Previous Post
«
Next Post
»
Recevez les derniers articles chaque lundi, et rien d'autre !
Je m'abonne